Page modifiée le Jeudi 19 Avril 2018

"Vivre tous simplement pour que tous

puissent simplement vivre." 

Gandhi  

 

 

 

Haut_de_page

Aide-  Mémoire    

Blog

Classements

 

Coupe Davis   Daviscupmen

Fed Cup           Fedcupwomen

 

Grand Chelem

Links               

News

 

Tennismen Algérie

Tenniswomen Algérie

 Dirigeants, entraîneurs Algérie

 Palmarès Nationaux

 

Ranking ATP WTA ITF

Photos ATP     Photos WTA

 

Suivez nous sur google+            Suivez nous sur twitter                      

  Voir le profil de Omar Aït Ouméziane sur LinkedIn

               

 

Classements ATP- WTA- ITF Juniors des Algériens Semaine du 09 au 15 Avril 2018

 

Fed Cup 2018 Europe- Afrique (Groupe III) Tunis (Tunisie) 15- 21 Avril Complexe sportif d'El Menzah

 Zone A:  Algérie (Intégrée Poule B), Arménie, Chypre, Islande, Kosovo, Lituanie, Madagascar, Macédoine et Tunisie.

 Equipes réparties en 2 poules A et B. Les vainqueurs jouent un play- off pour désigner l'équipe qui accèdera au Groupe II Europe- Afrique en 2019.

 Sélection algérienne: Amira Benaissa (tenante du titre national), Lynda Benkaddour (meilleure junior du moment) et Yassamine Boudjadi (Finaliste du National 2017, 2016 et 2015).

            Capitaine: Nabila Bouchabou (Championne d’Algérie en 1996). Chef de délégation: Djamila Menacer, membre du Bureau fédéral, présidente de la Ligue de Blida.

 Poule B:

 16 Avril :Chypre- Algérie 2-1

Simple

Yassamine Boudjadi (ALG) b. Florentia Hadjigeorgiou (CYP) 6-1, 6-3 Durée: 1h16)

Eleni Louka (CYP) b. Amira Benaissa (ALG) 7-6(5), 6-2 Durée: 1h53

Double

Eleni Louka - Eleni Makride (CYP) b. Amira Benaissa - Yassamine Boudjadi (ALG) 6-4, 7-6(3) Durée: 2 h.

 

18 Avril: Tunisie- Algérie 3-0

Chiraz Bechri (TUN) b. Lynda Benkaddour  (ALG) 6-3, 6-3 (1h20)

Ons Jabeur (TUN) b. Amira Benaissa (ALG) 6-1, 63 (1h)

Double

Ferdaous Bahri- Mouna Bouzgarrou (TUN) b. Amira Benaissa - Yassamine Boudjadi (ALG) 6-4, 7-5 (1h37)

 

19 Avril: Algérie- Kosovo 2-1

Yassamine Boudjadi (ALG) b. Liridona Murati (KOS) 5-1 Retrait (0h28)
Arlinda Rushiti (KOS) b. Amira Benaissa (ALG) 6-3, 4-0 Retrait (1h10)

Double
Lynda Benkaddour- Yassamine Boudjadi (ALG) b. Arlinda Rushiti- Blearta Ukehaxhaj (KOS) 6-4, 7-5

 

20 Avril: Algérie- Madagascar

 

Pro Circuit international féminin "11 A" Hammamet (Tunisie) : Inès Ibbou éliminée

  La tenniswoman algérienne, Inès Ibbou, poursuit sa campagne de Tunisie avec le tournoi de Hammamet, inclus dans le Pro Circuit international féminin, organisé du 19-25 Mars 2018.
Il y a quelques jours, Inès Ibbou avait pris part, toujours à Hammamet, au tournoi de la semaine allant du 12 au 18 Mars 2018. Après un premier tour victorieux, passé aux dépens de la Néerlandaise Noa Liauxw A Fong (admise dans le tableau final en tant qu’invitée), sur le score de 6-1, 6-3, l’Algérienne avait ensuite perdu face à la Brésilienne Laura Pigossi, tête de série numéro 1, en 7-6(5), 6-7(3), 6-2. Ce match, assez disputé, avait duré 3h13’. 
Après une courte période de repos, Inès, classée 631ème mondiale (son meilleur classement en carrière), engagée seulement en simple dans ce tournoi d’une dotation de 15.000 $, revient sur le court pour affronter, le 22 Mars 2018, l’Espagnole Meritxell Perera Ros. Malheureusement, elle a perdu 6-4 6-0.

 

Classements mondiaux hebdomadaires Belles progressions des Algériens

Les classements mondiaux publiés lundi dernier par les instances internationales concernées (ATP, WTA et ITF Juniors), valables du 19 au 25 Mars prochain, font apparaître une belle progression des tennismen algériens, tout particulièrement chez les juniors. A la WTA (Dames), Inès Ibbou atteint la 631ème position. Elle a grappillé cinq places, par rapport à la semaine écoulée. C’est son meilleur classement à ce jour. A l’ATP (Messieurs), en simple, aucun de nos joueurs n’est classé. En double, il n’y en a qu’un : Mohamed Nazim Makhlouf, 1416ème. C’est chez les juniors que l‘on trouve des changements significatifs. Youcef Rihane, 161ème, a repris 19 places. Lynda Benkaddour a fait un bond de 62 places. Elle est, désormais, 218ème.

 

41èmes Championnats d’Afrique Juniors 2018 à Marrakech (Maroc): Youcef Rihane et Lynda Benkaddour parmi les 8 meilleurs du continent

La 41ème édition des Championnats d’Afrique de la catégorie d’âge des Juniors (garçons et filles), qui se joue au Royal Tennis Club de Marrakech (Maroc), du 12 au 17 Mars prochain, est terminée en simple pour les Algériens Youcef Rihane et Lynda Benkaddour. En effet, Youcef Rihane et Lynda Benkaddour ne se sont pas qualifiés pour les demi- finales. En quart de finale, le premier cité, tête de série N 5, a été éliminé par le Sud –Africain Lleyton Cronje [N 3] sur le score de 3-6 6-0 6-3. Dans le simple filles, Lynda, tête de série N 8, présente elle aussi en quart de finale, a perdu face à la Marocaine Oumaima Aziz, en 6-2 6-2. Ces échecs ne sauraient remettre en cause les qualités intrinsèques de nos deux représentants à Marrakech, qui ont, nous a-t-on dit « versé beaucoup de larmes. C’était triste à voir et pénible à vivre. » Leur présence parmi les huit meilleurs juniors du continent africain laisse, toutefois, présager des jours meilleurs. Lynda Benkaddour en demi- finale du double En double, Lynda Benkaddour et la Gabonaise Celestine Avomo Ella, têtes de série N 3, sont en demi- finale après avoir battu, respectivement, les Egyptiennes Hania Abouelsaad - Amira Badawi, 6-2 6-0, et les Marocaines Ines Bachir El Bouhali- Sara Rakim, 6-2 6-2. Dans le dernier carré, les Burundaises Sada Nahimana [N 2] et Aisha Niyonkuru (BDI) ont gagné 2-1 suite retrait de Avomo Ella qui souffrait de douleurs au bras.

DOUBLE

Premier tour garçons Yassir Kilani (MAR) / Younes Lalami Laâroussi (MAR) [2] b. Adham Gaber (EGY) / Youcef Rihane (ALG) 5-7 6-4 [10-6]

Premier tour filles Celestine Avomo Ella (GAB) / Lynda Benkaddour (ALG) [3] b. Hania Abouelsaad (EGY) / Amira Badawi (EGY) 6-2 6-0

Quart de finale filles:  Celestine Avomo Ella (GAB) / Lynda Benkaddour (ALG) [3] b. Ines Bachir El Bouhali (MAR)- Sara Rakim (MAR) 6-2 6-2

Demi-finale filles: Sada Nahimana (BDI) / Aisha Niyonkuru (BDI) [2] b. Celestine Avomo Ella (GAB) / Lynda Benkaddour (ALG) [3] 2-1 retrait

 

Tournoi international ITF Juniors (TCP Ben Aknoun) : Quatre tableaux en jeu pour trois pays vainqueurs

Sur 19 pays représentés au Tennis Club les Palmiers de Ben Aknoun, trois seulement ont pu monter sur la plus haute marche du podium. Les Italiennes Asia Serafini, en simple, et la paire formée par cette dernière et Eleonora Alvisi, étaient, les résultats le démontrent amplement, les meilleures des participantes. Battu en finale du HAC d’Hydra, le Colombien Samuel Guarin, tête de série N 7 du simple, s’est racheté au TCP. En double, les Français Giovanni Mpetshi Perricard et Mehdi Sadaoui, ont fait honneur à leur statut de N 1. Et les Algériens ? Nos deux meilleurs juniors, Youcef Rihane et Lynda Benkaddour, étant au Maroc pour prendre part à la 41ème édition des Championnats d’Afrique de leur catégorie d’âge, qui se déroulera à Marrakech du 12 au 17 Mars prochain, nos autres représentants au TCP ont fait de leur mieux.

 

►Impressions..

Docteur Mohamed Bouabdallah (président du TCP Ben Aknoun) : «Rendez-vous l’année prochaine, mais on passera au grade 4»

«Côté organisationnel, je pense que Ben Aknoun n’a plus rien à prouver du fait que tout le monde connaisse ses capacités à organiser un tournoi. Les joueurs, qui ont pris part à cette compétition, sont tous et sans exception très contents des conditions générales dans lesquelles elle s’est déroulée et ont exprimé leur volonté de revenir dès l’an prochain, ici, au Tennis Club de Ben Aknoun, qui reste un club phare du tennis algérois et même du tennis national. S’agissant de la participation d’une manière globale, il est vrai que l’année précédente a connu un plus grand nombre de joueurs engagés dans ce tournoi. La raison : cela a coïncidé avec le déroulement de «La Raquette d’Or» à El Mohammedia, au Maroc. Cette dernière a attiré plus de monde étant donné qu’il s’agit d’un tournoi de grade supérieur (3). Donc, les athlètes y étaient plus intéressés. Tout le monde est satisfait et l’objectif a été atteint. A travers ce genre d’initiatives, on permet aux étrangers de découvrir notre pays et aux nôtres de se confronter à des joueurs de qualité et d’obtenir également des points au classement international. Nous sommes prêts à accueillir une nouvelle fois cette compétition, soit l’année prochaine, mais on essayera de faire en sorte de passer au grade 4 pour lui donner encore plus d’intérêt et d’importance. En ce qui concerne la participation des Algériens, quelques-uns d’entre eux se sont bien battus. Donc, il y a eu une bonne représentation de nos athlètes qui font énormément d’efforts et de sacrifices, car ce n’est pas évident de concilier sport et études, d’autant plus que la plupart du temps, ils sont confrontés à des conditions défavorables. Malgré toutes ses difficultés, ils sont toujours là.»

 

Mohamed Sadou (DTN)

«Les cadets et les minimes, qui ont participé à ce tournoi, ont fait ce qu’ils pouvaient mais quelques-uns ont pu tirer leur épingle du jeu dans les trois tournois qui se sont déroulés à Alger. Cela dit, il ne faut pas oublier que les meilleurs éléments n’ont pas joué et ont préféré prendre part au Tournoi du Maroc de grade supérieur (3) donc plus coté. Ceux qui ont participé au Tournoi de Ben Aknoun ont eu l’occasion de se préparer au Championnat d’Afrique qui aura lieu à Marrakech, au Maroc. Concernant le niveau des athlètes, je ne peux pas donner un avis général parce que je n’ai pas vu tous les matchs. J’étais pris par le Championnat nord-africain programmé à Tlemcen. Par contre, j’ai constaté un bon niveau à Hydra.»

 

Hamza Khelassi (directeur du tournoi) : «Le tournoi s’est déroulé dans de bonnes conditions et nous n’avons rencontré aucun problème. Même les conditions météorologiques étaient à notre avantage, mis à part quelques averses, les premiers jours. Cela a beaucoup réjouit les nôtres et encore plus les étrangers. Sur le plan organisationnel, on n’a pas eu de retard et tous les matchs se sont déroulés comme prévu. C’est très important pour le bon déroulement de la compétition. Les athlètes sont contents et satisfaits. Quant au niveau global, il était assez bon par rapport à un grade 5.»

 

A seulement 19 ans, Ines Ibbou donne déjà de l'espoir au tennis algérien  Un article de HuffPost Algérie Par Yasmine Taouint (Mis à jour le 10 Janvier 2018)

L'Étoile montante du tennis algérien, Inès Ibbou n'a que 19 ans et a déjà une riche carrière à son actif. Numéro 1 du tennis féminin en Algérie et championne d'Afrique de tennis en 2015, la jeune femme représente avec brio l'Algérie lors de prestigieux tournois internationaux. A son actif, des participations junior à Roland Garros, Wimbledon et l'US Open. Dernière compétition en date, le tournoi pro-féminin de Nules en Espagne où elle a fini dans le tableau final et terminé la saison en beauté. Pourtant, rien ne prédestinait Inès à une pratique professionnelle de ce sport. Tout a commencé par un "simple hasard", raconte la jeune femme: "J'avais 6 ans lorsqu'un coach est venu dans mon école, à Alger, pour initier les enfants et leur faire découvrir le tennis. Depuis, je n'ai jamais abandonné ce sport, mes entraînements sont devenus plus intensifs et voilà où j'en suis aujourd'hui" glisse-t-elle sourire aux lèvres. Et puis, l'initiation est devenue carrière. Sa progression au fil des années la convainc à délaisser les stylos pour les raquettes. Même si la vie de joueuse de tennis de haut niveau n'est pas toujours facile. "Je suis souvent loin de ma famille lorsque je me prépare ou que participe à des tournois... Cette année par exemple, je n'ai passé que 10 jours en Algérie"

Pour briller sur les courts, Inès Ibbou s'astreint à une hygiène de vie et à une préparation physique intense, entre sessions de renforcement musculaires et maîtrise de l'endurance. Une préparation et un quotidien de champion qu'Inès Ibbou partage avec ses abonnés sur les réseaux sociaux. Actuellement en période de pré-saison, la jeune femme publie des vidéos d'entraînement ou de photos de tournois pour ceux qui souhaitent la suivre dans ses entraînements ou compétitions. Suivie par des milliers d'internautes, Inès reçoit régulièrement des commentaires qui saluent ses efforts et l'encouragent à aller toujours plus loin. Un moteur pour celle qui devra relever un nouveau défi cette année : celui de faire ses preuves en catégorie senior.

Alors qu'elle avait réussi à atteindre la 24ème place dans le classement ITF junior mondial, son classement a dû être remis à zéro en 2017. Un passage dans la cour des grands qui n'a pas découragé la jeune femme qui a réussi à se hisser au 700ème rang. Le secret de sa motivation inébranlable et de sa réussite ? "Allier la force mentale et physique pour pouvoir se dépasser au quotidien. Lorsque je suis sur le terrain, mon seul adversaire, c'est moi." Son objectif aujourd'hui? "Se hisser le plus possible dans le classement mondial avant la fin de l'année 2018." C'est tout le mal qu'on lui souhaite.

 

Tournoi international ITF Juniors «Mehdi Bouras »: Maroc et Espagne sur le podium du HAC d’Hydra

Organisés par la Ligue algéroise de tennis (LAT), du 27 février au 03 Mars 2018, en collaboration avec la Fédération algérienne qui gère la discipline (FAT), les deux tournois internationaux ITF Juniors disputés au TC Bachdjarah (Grade 5) et au HAC d’Hydra (Grade 4), ont connu des vainqueurs différents. En effet, les Espagnols Mikel Aranzabal et Lucia Llinares Domingo, tout souriants au TCB, n’ont pas eu la même réussite au HAC. Aranzabal a été éliminé par le Marocain Younes Adnane (6-4, 0-6, 6-2). Sa compatriote s’est inclinée devant l’Italienne Asia Serafini (6-1 6-0). En finale des garçons, Younes Adnane, né le 16 avril 2002, classé 1968e mondial, issu des qualifications, a surpris tout le monde. Y compris son dernier adversaire du tournoi, le Colombien Samuel Guarin (722e), défait en 6-3, 7-5. Chez les filles, la tête de série N 1, l’Italienne Alice Amendola, née le 17 avril 2001, classée 322e, s’est logiquement imposée à l’Espagnole Ares Teixido Garcia (1036e), en 6-1, 6-4. Ce tournoi était placé sous la direction de Salah Bouzidani. Le juge- arbitre international, Amine Mohatet, avait la responsabilité technique de la compétition.

 

Tahar Azzi, président du HAC : « Les étrangers sont intéressés pour venir jouer en Algérie »

Dans une déclaration à l’APS, Tahar Azzi, le président du HAC d’Hydra a fait part de ses impressions :

« ''Ce tournoi international organisé en collaboration avec la Fédération algérienne de tennis est devenu une tradition pour nous. C'est un tournoi qui permettra à nos juniors de jouer le maximum de matchs et gagner des points pour améliorer leur classement mondial ou pour l’intégrer. Nous sommes aussi très heureux du nombre record des participants. Déjà, l'an dernier, c'était un grade 5 et nous avions enregistré 28 pays, aujourd'hui, c’est un grade 4 et nous avons trois pays en plus. Ce qui veut dire que les étrangers sont intéressés pour venir jouer en Algérie. Vu ce nombre qui augmente chaque année, nous allons demander à la Fédération internationale de tennis (ITF) de nous autoriser à faire des tableaux de 64 joueurs l'année prochaine. S’agissant des chances de nos engagés, c’est un peu compliqué face à des joueurs étrangers relativement bien classés. Chez les joueuses, Lynda Benkaddour est parmi les favorites pour atteindre le dernier carré vu qu'elle est la tête de série N.2. »

 

Salah Bouzidani, directeur du tournoi : «On essayera de progresser pour arriver jusqu’au grade 2»

«Le tournoi vient de s’achever dans de bonnes conditions et nous sommes contents de ses journées passées ici, au HAC d’Hydra. Le fait de passer du grade 5 au grade 4 est déjà une première satisfaction pour nous. Notre objectif principal était de progresser au niveau général. Donc, en passant d’un grade à un autre, supérieur, c’est déjà un progrès en soi. On va continuer sur cette lancée dans le but d’essayer d’atteindre dans les prochaines années le grade 2, ce qui sera un grand exploit. On a relevé une bonne participation, sachant que nous avons accueilli pas moins de 35 pays, dont certains sont très réputés en tennis, notamment ceux de l’Europe du Sud, à l’image de : l’Espagne, la France et l’Italie. Ces derniers excellent en terre battue, avec un niveau technique plus qu’appréciable. A titre personnel, je trouve que le niveau a été meilleur que celui de l’an passé et en ce qui concerne la participation des nôtres, on a vu l’engagement de 15 éléments qui avaient d’une façon globale, un niveau encouragent et étaient au dessus de la moyenne. La meilleure prestation est à mettre à l’actif de Lynda Benkaddour, qui a pu atteindre la demi-finale. On a enregistré un tableau qualificatif plein chez les garçons, avec 32 participants. Chez les filles, elles étaient 24 au départ, ce qui est très bon pour réussir un tournoi. En effet, pour accéder au tableau final, il faut que chaque athlète assure au moins trois victoires, ce qui rend la compétition encore plus disputée.»

 

Tarik Benhabilès (entraîneur national U16) :

«Pour la participation des Algériens, on a eu plusieurs catégories, à savoir : les U14, les U16 et les U18. Cela fait plaisir de voir des jeunes investir dans les petites catégories. Pour les moins de 18 ans, ils commencent à confirmer leur niveau. On peut même dire que ces tournois de grade 5 et 4 commencent à devenir de niveau inférieur par rapport à leur progression. Par exemple, Youcef Rihane a besoin de jouer en grades 3 et 2 pour aborder les Championnats d’Afrique, prévus au Maroc, dans les meilleures conditions, alors que Lynda Benkaddour est la grande favorite de ce tournoi. Mais cela va l’aider, car elle se prépare sur terre battue. Pour les U16, on commence à avoir des résultats, notamment avec les meilleurs éléments africains. Maintenant, l’objectif est de récolter le maximum de points et gagner beaucoup de matchs. La participation des nôtres est plus que positive. On a pas moins de 20 joueurs sur plus de 100 athlètes, ce qui représente plus de 20%.»

 

Amine Mohatet (juge- arbitre) :

«Le tournoi s’est déroulé dans une ambiance conviviale et chaleureuse ainsi que les deux finales qui se sont jouées aujourd’hui (Ndlr, hier). Les conditions étaient bonnes et nous n’avons relevé aucun problème durant ces jours de compétition. Le nombre de participants était très important. Il y avait 123 athlètes engagés ici, à Hydra. Ce fut une satisfaction pour nous. Plusieurs pays veulent maintenant venir jouer en Algérie, ce qui veut tout simplement dire qu’on est sur la bonne voie. Le niveau est respectable, même si l’on doit encore améliorer des choses. Les Algériens étaient en tout 15 participants, 10 garçons et 5 filles, engagés dans les deux tableaux. Lynda Benkaddour a été stoppée aux portes de la finale. Mais avec davantage d’efforts, nos représentants peuvent aller plus loin à l’avenir.»

 

Mohamed Merabia (médecin fédéral) :

«Notre but est d’assurer une prise en charge médicale mais aussi psychologique aux joueurs qui sont jeunes et vulnérables. C’est pour cela qu’on doit les accompagner. En tant que médecin fédéral, j’ai été sollicité par le Tennis Club d’Hydra et nous sommes présents pour gérer chaque cas sur place et pour prodiguer les soins nécessaires aux joueurs  surtout qu’en cette période, avec le changement de température, des cas de fièvre et de grippe sont prévisibles. Même les étrangers, qui ne sont pas habitués à notre climat,  sont susceptibles d’avoir quelques bobos. Donc, on les prend en charge et on fait tout pour qu’ils ne manquent de rien. On a l’habitude de gérer ce genre de compétitions, comme on l’a fait dernièrement au TC Bachjarah. Le fait d’être proches des athlètes les rassure. Lorsqu’on est là, ils sont en confiance. C’est cela notre objectif. Donner toute l’assurance qu’on peut  aux sportifs.»

 

Tournoi international ITF Juniors, TC Bachdjarah: Les Espagnols raflent les 4 tableaux en jeu

Le Tournoi international ITF Juniors, grade 5, organisé au TC Bachdjarah, du 18 au 24 février 2018, s’est achevé par le triomphe des Espagnols en simple et en double (garçons et filles). Nous avons rendu compte, dans notre édition du 25 Février 2018, des péripéties des tableaux de simple remportés par les Espagnols Mikel Aranzabal (tête de série N 8) et Lucia Llinares Domingo (non tête de série). Les deux vainqueurs ont ensuite connu le même sort heureux en double. Chez les garçons, le duo formé par Mikel Aranzabal et son compatriote Luis Foix, s’est imposé à celui des Portugais Simao Alves / Antonio Pedro Pragana, sur le score de 6-4 4-6 [10-5]. Dans le tableau des filles, Lucia Llinares Domingo était associée à la Française Ines Bekrar. Les deux joueuses, classées têtes de série N 4, ont battu les Italiennes Linda Alessi / Chiara Girelli, têtes de série N 1, sur la marque de 6-3 6-1.Ce tournoi ITF Juniors (Grade 5) a été dirigé par Abderrahmane Abdelmoumen. Le juge- arbitre international, Amine Mohatet, a officié les quatre tableaux).

***** Lynda Benkaddour piégée dans le dernier carré

Le Tournoi international ITF Juniors, grade 5, organisé au TC Bachdjarah, du 18 au 24 février 2018, a pris fin à la date prévue, malgré les intempéries des premiers jours, par un  double succès espagnol en simple. Quatorze Algériens étaient en lice dans le tableau final de simple garçons et filles. Seuls trois d’entre- eux ont pu passer le cap du si difficile premier tour.  Chez les garçons, Khalil Adel Radjaâ a fait une performance en éliminant la tête de série numéro 3, l’Ivoirien Alex Cyrille Lago (6-0, 6-2), avant de perdre ensuite face au Marocain Mouad Naoui, issu des qualifications, sur le score de 5-7, 7-6(6), 6-3.  De son côté, Samir Hamza Reguig a d’abord éliminé le Brésilien  Guilherme Diniz (BRA), tête de série N 7, en deux manches, 6-2, 7-6(3). Au tour suivant, l’Algérien a été défait par le Mauricien Christopher Fok Kow, en 6-2, 6-1.

Dans le simple filles, Lynda Benkaddour, tête de série numéro 1, partait avec les faveurs des pronostics. Malheureusement, elle a été piégée dans le dernier carré par la future gagnante du tournoi, l’Espagnole Lucia Llinares Domingo, en trois manches : 6-7(6), 6-2, 7-6(5). Auparavant, Lynda avait pris le meilleur, successivement, sur la Tunisienne Feryel Ben Hassen (7-6(2), 6-2), l’Italienne Lavinia Lancelloti (6-1, 6-7(5), 6-4) et la Marocaine invitée (wild- card) Sara Rakim, en 6-1, 1-6, 64. Les finales de simple ont été trustées par les Espagnols Mike Aranzabal, tête de série N 8, vainqueur du Français Clément Chauvin, 7-5, 6-4, et Lucia Llinares Domingo, qui s’est nettement imposée à la Bulgare Lina Nikolova (sortie des qualifications), en 6-1, 6-2. Ce tournoi ITF Juniors, qui fait partie du grade 5 du calendrier officiel de la Fédération internationale de tennis (ITF), a été dirigé par Abderrahmane Abdelmoumen. Le juge- arbitre international, Amine Mohatet, a officié les quatre tableaux de la compétition (simple et double, garçons et filles). La cérémonie de remise des prix s'est déroulée en présence du directeur général de la Protection civile, le colonel Mustapha El Habiri, Nacereddine Benhabilès, le président de la ligue algéroise de tennis, Mohamed Dahmani, membre du bureau fédéral, Abdelhalim Azzi, ancien président de la FAT, et un représentant de la direction de la Jeunesse et des Sports de la wilaya d'Alger.

 

5e  ITF Junior Magic Trophy de Hammamet (Tunisie): Un manque de fraîcheur fatal à Youcef Rihane

Deux joueurs et une joueuse algériens ont participé à la cinquième édition du tournoi international Magic Trophy de Hammamet (Tunisie), organisé du 21 au 28 courant.  L’un d’entre- eux, Youcef Rihane, a fait un beau parcours, ne s’inclinant que dans le dernier carré. Dans ce tournoi, classé grade 2 dans le calendrier de la Fédération internationale de tennis (ITF), la marche pouvait paraître haute pour nos trois représentants à Hammamet, à savoir, outre Rihane, Lynda Benkaddour et Mohamed Ali Abibsi. Ce dernier, repris seulement à la 1630ème place chez les juniors, dans le classement mondial hebdomadaire de l’ITF, a été contraint de passer par le tableau des qualifications. Vainqueur au premier tour, il a été éliminé au second. Par contre, Rihane (180ème) et Benkaddour (347ème) ont été admis d’office dans le tableau final. Chez les filles, Lynda Benkaddour a perdu au premier tour du simple et du double, où elle faisait équipe avec la Tunisienne Ferdaous Bahri.

Dans le simple garçons, et comme dit plus haut,Youcef  Rihane a fait un bien beau parcours dans un tournoi repris, insistons sur ce point, au grade 2, mieux doté en points que les « 3, 4 et 5 ». Au premier tour, Rihane, tête de série N 6, a sorti le Roumain Matei Adrian Georgescu, 6-1, 7-6(3). Rebelote au second aux dépens de l’Espagnol  Rafael Izquierdo Luque, 6-4, 6-4. Qualifié pour les quarts de finale, où il avait pour adversaire la tête de série N 2, l’Espagnol Nicolas Alvarez Varona, le tennisman algérien a été, selon nos échos, « victime d’un manque de fraîcheur physique ». Le score, d’ailleurs, le laisse sous- entendre clairement : 6-2, 6-4. Ce sont, probablement, les suites d’un second tour harassant, gagné la veille, après 3h10’ de jeu. Ce qui fait dire à nos sources qu’il serait temps « de faire en sorte que nos meilleurs éléments puissent enchaîner les matchs face à des joueurs de gros calibre. » Il serait temps, en effet.

Tous les résultats des Algériens

<> SIMPLE

Tableau final Garcons

Premier tour Youcef Rihane (ALG) [6]  b.  Matei Adrian Georgescu (ROU) 6-1, 7-6(3)    

Second tour Youcef Rihane (ALG) [6] b.  Rafael Izquierdo Luque (ESP)  6-4, 6-4

Quart de finale Youcef Rihane (ALG) [6] b. Alejandro Vedri Asensi [2] 7-6(4), 0-6, 6-2  

Demi- finale Nicolas Alvarez Varona (ESP) [5] b. Youcef Rihane (ALG) [6] 6-2, 6-4  

Tableau final Filles

Premier tour Federica Sacco (ITA) [7] b. Lynda Benkaddour (ALG) 6-1, 3-6, 6-0

<>  DOUBLE

Tableau final garcons

Premier tour Youcef Rihane (ALG) [2]- Sheil Kotecha (KEN)  [2] b. Zakaria Ben Brahim (TUN)  (WC) - Ben Doghmani (TUN)  (WC) 6-3, 6-3

Quart de finale Alejandro Garcia (ESP) / Sergio Gomez Montesa (ESP)  b. Youcef Rihane (ALG) [2]- Sheil Kotecha (KEN)  [2]  6-2, 3-6, [10-3]  

Tableau final filles

Premier tour Selma Stefania Cadar (ROU)  [1]- Selin Ovunc (TUR)  [1] b. Ferdaous Bahri (TUN)-  Lynda Benkaddour (ALG) 7-6(5), 6-4 

<> Tableau de qualifications du simple garçons

Premier tour Mohamed Ali Abibsi (ALG) b. Chahine Oueslati (TUN) 6-0, 6-1

Second tour Yassine Chouaieb (TUN) [3]  b. Mohamed Ali Abibsi (ALG) 6-4, 7-5

 

Pro Circuit international féminin de Nules (Espagne) : Inès Ibbou s’arrête au 2e tour du tableau final

La meilleure joueuse actuelle du tennis algérien, Inès Ibbou, classée 724e mondiale, s’est inclinée au second tour du tournoi international de Nules, en Espagne, doté de 25 000 $. Un palier supérieur à ceux de ses précédents tournois. La dotation des tournois du Pro Circuit international féminin s’échelonne de 15 000 $ à 100 000 $, avec, à chaque palier supplémentaire, des points de plus en plus conséquents à engranger pour le classement mondial, publié chaque lundi, par la WTA (Association des joueuses professionnelles). Le Pro Circuit est un passage obligé pour toute joueuse désireuse de faire une carrière professionnelle. C’est le cas de l’Algérienne Inès Ibbou, junior deuxième année, née à Alger le 5 Janvier 1999. Après plusieurs participations à des tournois de 15 000 $, en Europe et en Tunisie, Inès tente sa chance à un palier supérieur maintenant que son classement mondial, 724e cette semaine, lui permet de disputer les qualifications.

Dans le tournoi de Nules, doté de 25 000 $, programmé du 4 au 10 décembre, Ibbou était exempte du premier tour  (Bye). Dans le second, elle s’est imposée nettement à la Chinoise Jiayun Zhu (6-1, 6-0) avant de battre, dans le troisième et dernier tour, la Grecque Despina Papamichail, tête de série N 2, sur le score de 6-2, 2-1, retrait. Dans le tableau final, la jeune Algérienne a défait, au premier tour, l’Espagnole  Angela Fita Boluda, en 7-5, 3-6, 6-2. Au tour suivant, Inès a été éliminé, jeudi après- midi, par l’Espagnole Estrella Cabeza-Candela, issue, comme elle, des qualifications, sur la marque de 6-3, 6-1. C’est sa seconde défaite, en quelques semaines, face à cette joueuse classée 371e.

 

Championnat d’Algérie des seniors (M- D) au complexe  ASPTT  d’Oran 

    Un cadet, Youcef Rihane  (GSP), piège les seniors. Amira Benaïssa (ASSN) garde son titre (Sadek Belkheïr, Planète Sport)

Le Championnat d’Algérie des plus de 15 ans, messieurs et dames, qui s’est déroulé au complexe sportif ASPTTO «Kacem-Elimam», s’est clôturé, samedi dernier, par les belles victoires finales de Youcef Rihane (GSP) et Amira Benaissa (ASSN). Certains matchs ont focalisé l’intérêt des personnes présentes, comme celui des quarts de finale entre le cadet Youcef Rihane (GSP) à  peine 16 ans,  qui a disposé du tenant du titre et favori Abdelhak Hameurlaine (GSP), 6-3, 6-4. Rihane balayera par la suite  de son chemin Mohamed Amine Kerroum (GSP), 6-2, 63, en demi-finale, pour accéder en finale, où il s’est retrouvé face au finaliste de l’an dernier, Mohamed Hassan (ASSN) qu’il battra superbement après un match intéressant, pour   s’octroyer  le trophée, en 6-3, 6-4. Chez les  dames,  Amira Benaissa (ASSN) a gagné 6-2, 6-7(3), 6-3 face à Lynda Benkaddour (GSP) dans un match considéré comme une finale avant l’heure, en quarts, et  n’a trouvé aucune difficulté pour battre,  en demi-finale, Inès Ali Moussa  (CRBK), en 6-2, 6-1, et se retrouver en finale, où elle a rencontré Yasmine Boudjadi (NTS) qu’elle battra en deux manches, 7-6(6), 6-2. En double, c’est la paire Youcef Rihane – Toufik Sahtali (GSP) qui a été sacrée lors de la finale des messieurs, en venant à bout de l’autre paire du GSP formée par Mohamed Amine Kerroum et Hichem Yasri, en 4-6, 6-3, 10-0.

Chez les filles, le trophée  est revenu au duo  Lynda Benkaddour – Fatima Zohra Boukezi (GSP) qui a défait la paire  de l’ASSN, Amira Benaissa – Amina Hassan, en 6-3, 7-6(2).

Il est à signaler qu’en marge  de ce Championnat, un colloque a été organisé sur la biomécanique,  aux niveaux technique et physique, à l’intention des entraîneurs. Il était animé par  l’ancien international algérien, Moncef Zehar, un expert qui a travaillé pour la Fédération  française de tennis et qui est, aujourd’hui, à la tête de sa propre société  «Tennis Conseil» mais aussi entraîneur privé. C’est lui qui  prend en charge Lynda Benkaddour  et Youcef Rihane, nous a-t-il appris.

A noter également que les responsables du complexe ASPTT, à leur tête Houari Bennacer, étaient à l’entière disposition de la LOT à laquelle ils ont ouvert grandes les portes de leur infrastructure : « C’est un honneur pour moi de venir en aide à nos amis de la Ligue d’Oran mais  aussi une occasion de faire renaître ce complexe mythique. La  disponibilité de mes collaborateurs était entière. Je tiens à préciser que la préparation des courts s’est faite avec les moyens du bord et avec l’aide de la LOT», nous dira le directeur du complexe ASPTTO. 

Les impressions…

Mohamed  Bessaâd (président de la FAT) :

 «Je tiens à remercier vivement le président de la LOT, Djemai Tedjini, pour la bonne organisation et pour tout ce qu’il fait pour le tennis à Oran. Cela va nous pousser à lui confier d’autres compétitions, car il est  là pour développer la discipline. Je suis un homme heureux, surtout quand je vois un jeune de 16 ans, comme Youcef Rihane,  briser toutes les barrières pour battre des favoris et remporter la finale des seniors alors qu’il est encore cadet. Il a réussi à battre un grand champion qui a dominé le tennis depuis plus de  20 ans et qui demeure un grand exemple pour nous. Je veux citer Abdelhak Hameurlaïne»

Noujeim Hakimi (DEN  et coach GSP) :

«Je suis présent à ce Championnat d’Algérie pour superviser les internationaux et  coacher les jeunes du GSP. Le niveau est jugé plus qu’appréciable avec certains matchs, très intéressants. On a le jeune Youecf Rihane  qui a à peine 16 ans et qui ne cesse de progresser.  Il a gagné à Mostaganem et  à Sidi Fredj avant de disputer une finale internationale de grade 3. Sa progression est confirmée. Ce joueur  sera au top, en 2018. Il faudrait aussi féliciter Mohamed Hassan, même s’il a raté sa finale. L’organisation est parfaite et on a du plaisir à jouer sur des courts bien entretenus. Pour cela, la Ligue d’Oran  est à  féliciter. Cette année 2017, il ne faut pas le cacher, le travail à partir de la base en matière de formation laisse à désirer. Pourquoi ? Car certains  clubs ne travaillent plus. C’est la raison pour laquelle, on  trouve rarement des jeunes comme Youcef Rihane ou Lynda Benkaddour. Nos objectifs sont importants et on doit établir une liste élargie et sélectionner par la suite les meilleurs pour disputer à moyen terme des compétitions internationales, en plus de la Coupe Davis pour les seniors.»

Amira Benaissa (vainqueur du trophée national  club ASSN) :

«J’ai entamé ce Championnat d’Algérie avec beaucoup de motivation et de détermination, d’autant plus qu’il s’est  déroulé à Oran. Le match des quarts de finale contre Lynda Benkaddour  a été d’un  très bon niveau et en passant ce cap, je ne pouvais m’arrêter en si bon chemin. En finale, face à Yassamine Boudjadi, je n’avais  d’yeux que pour le trophée que j’ai réussi à décrocher grâce à ma volonté. Maintenant, après cette consécration, je dois me préparer pour d’autres challenges, en Tunisie et en France. Je dédie ce trophée à ma famille et à mon club de l’ASSN, dont les responsables m’aident  beaucoup. Je n’ai pas le choix car, à Oran, il n’existe pas de clubs bien structurés où l’athlète peut se retrouver à son aise.»

Youcef  Rihane (vainqueur du trophée GSP) :

«Je suis encore cadet et j’ai joué en seniors, au cours de ce Championnat national. J’ai beaucoup travaillé pendant une année, sans relâche, pour rester au  top de ma forme. Je remercie tous mes entraîneurs, ainsi que les responsables de mon club qui m’aident énormément. Mon adversaire m’a causé des difficultés, en raison de son expérience. Mais au final, et grâce à ma volonté, j’ai réussi à le battre. Maintenant, je dois me préparer pour les jeux africains de la Jeunesse et mon souhait le plus cher est de remporter, pour l’Algérie, la médaille d’or. Je compte sur mon expérience vu que j’ai déjà participé,  en 2017, à une compétition internationale, à Alger, des moins de 18 ans, en plus d’avoir gagné, en Egypte, et me suis retrouvé finaliste, au Maroc.»

 

Championnats d'Algérie 2017 des seniors (Messieurs et Dames) Résultats des finales

Les résultats des finales

SIMPLE MESSIEURS Youcef Rihane (GSP) b. Mohamed Hassan (ASSN) 6-3, 6-4

DOUBLE MESSIEURS Youcef Rihane- Toufik Sahtali (GSP) b. Mohamed Amine Kerroum et Hichem Yasri, 4-6, 6-3, 10-0.

SIMPLE DAMES Amira Benaissa (ASSN) b. Yassamine Boudjadi (NTS) 7-6(6), 6-2

DOUBLE DAMES Lynda Benkaddour – Fatima Zohra Boukezzi (GSP) b. Amira Benaissa – Amina Hassan (ASSN), 6-3, 7-6(2).

 

►Pro Circuit international féminin de Hammamet 27A (Tunisie): Inès Ibbou s’arrête en quart de finale L'article sur Google +

 Coup d’arrêt, provisoire, dans le retour au premier plan de l’Algérienne Inès Ibbou, éliminée en quart de finale des tableaux de simple et de double du tournoi de Hammamet 27A (Tunisie), épreuve du Pro Circuit international féminin. Dans le tournoi du Pro Circuit international de Hammamet (Tunisie), épreuve portant la référence 27A (disputée du 18 au 24 septembre 2017), deux tenniswomen algériennes étaient en lice. Inès Ibbou, admise directement au tableau final, a passé les deux premiers tours en éliminant, respectivement, la Française Olympe Lancelot (issue du tableau des qualifications), sur le score de 7-6(1), 6-1, et la Belge Chelsea Vanhoutte (Lucky Loser : perdante chanceuse), en 6-3, 6-2. En quart de finale, Inès devait retrouver une adversaire qu’elle avait laminée (6-0, 6-2) dans le tournoi précédent (26A, toujours à Hammamet), l’Allemande Nora Niedmers. Mais, comme un tournoi peut ne pas ressembler à un autre, cette- fois, c’est Ibbou  qui a perdu sur la marque de 6-2, 6-3. Dans le dernier carré, sa gagnante n’a pas résisté du tout à la Roumaine Irina Fetecau, tête de série N 2, comme le montre le score final : 6-2, 6-0.

En double, l’équipe formée par Ibbou et l’Allemande Chantal Sauvant, après ,un premier tour victorieux face à Emilia Dejonckheere (Belgique)- Adithya Karunaratne (Sri Lanka), en  6-3, 6-3, s’est inclinée en quart de finale devant la paire tête de série N 1 formée par l’Italienne Angelica Moratelli et la Bulgare Isabella Shinikova, en 6-3, 6-4. Ces dernières, non plus, n’ont pas fait respecter leur statut en demi- finale où elles ont été éliminées par la paire N 3, composée de la Finlandaise Mia Nicole Eklund et l’Américaine Amy Zhu, 6-7(5), 7-5, [10-7].

L’autre Algérienne engagée dans ce tournoi 27A, à savoir, la cadette Houria Boukholda, qui n’est pas encore classée au niveau mondial (WTA), contrainte de passer par le tableau des qualifications, est sortie au premier tour face à l’Allemande Franziska Kommer (TS 8), en 6-1, 6-0. Le prochain tournoi de Hammamet (A28) se déroulera du 25 septembre au 1er octobre 2017. Inès Ibbou fait partie du tableau final.

 

Lynda Benkaddour: "Mon souhait est de travailler dur pour atteindre le très haut niveau" Lire l'article en pdf

 

Pro Circuit international féminin- Open de Hammamet 26A (Tunisie): Retour d’Inès Ibbou en haut du podium    Lire l'article en pdf

Lire aussi sur Google +      

A force de persévérance, l’Algérienne Inès Ibbou est de retour au premier plan. En finale de l’Open de Hammame (26A)t, elle s’est imposée, dimanche, à la Russe Varvara Gracheva, sur le score de 3-6, 7-6(4), 6-0. Après une période de doute, marquée par des blessures à répétition, la championne d'Afrique des juniors (2015) goûte enfin aux joies du succès en remportant un tournoi du Pro Circuit international féminin (ITF), organisé à Hammamet, en Tunisie, du 11 au 18 septembre courant.

Admise dans le tableau final, Inès Ibbou a honoré sa wild- card (invitation) en remportant la finale du simple aux dépens de la Russe Varvara Gracheva. Cette dernière avait pris la première manche, 6-3, et était en mesure d’en faire autant dans la seconde. Mais, c était compter sans la résilience de l’Algérienne qui parvint à revenir à un set partout en empochant le tie- break à 4. Il faut croire que ce changement au score était une sorte de coup de grâce. En effet, la Russe ne devait plus prendre un seul jeu dans le set décisif, s’avouant vaincue sur un set blanc.

Pour l’emporter à Hammamet, Ibbou avait fait le plus dur dans les tours précédents en réalisant des performances face à des joueuses beaucoup mieux classées qu’elle au niveau mondial. Au second tour, c’est la Bulgare Isabelle Shinikova (tête de série N 1), classée 320ème WTA, qui « tombe » sur le court en 5-7, 7-5, 6-4. C’est ensuite la Portugaise Ines Murta, tête de série N 4, 591ème WTA, qui est contrainte de laisser le passage à la « 1108ème d’en face, en 6-3, 6-1. Il nous semble utile de rappeler qu’Inès avait remporté son premier tournoi du Pro Circuit international féminin (ITF) en 2013, au TC Mansourah de Tlemcen, disputé du 09 au 14 septembre. Non classée WTA à l’époque, la prometteuse algérienne avait alors surpris tout son monde, public et adversaires. Ce nouveau succès de Hammamet, doté de 15 000 $, va probablement relancer la carrière de notre joueuse qui a, pour le moment, besoin d’engranger les points pour remonter la pente. En fait de dotation, il est utile de savoir que, contrairement à ce que certains pourraient penser, cette somme n’est pas versée intégralement à la gagnante du tournoi, mais répartie entre tous les tours du tableau final de simple et de double. Comme une sorte de calcul au prorata des matchs joués. Cette précision était, à notre sens, nécessaire pour une meilleure appréciation des sommes versées aux participantes. Après le 26A, Inès Ibbou est engagée dans le 27A, toujours à Hammamet, qui se jouera du 18 au 24 septembre prochain. Dans les qualifications, la cadette algérienne Houria Boukholda a été éliminée au premier tour par l’Allemande Franziska Kommer, tête de série N 8, en  6-1, 6-0.

Les résultats

<> Tableau final de simple 

Premier tour: Inès Ibbou (ALG) b. Nora Nedmers (GER) 6-0, 6-2                        Second tour: Inès Ibbou (ALG) b. Isabella Shinikova (BUL) [1] 5-7, 7-5, 6-4

Quart de finale: Inès Ibbou (ALG) b. Olympe Lancelot (FRA) [Q] 6-2, 6-0           Demi- finale: Inès Ibbou (ALG) b. Ines Murta (POR) [4] 6-3, 6-1

Finale: Inès Ibbou (ALG) b. Varvara Gracheva (RUS) 3-6, 7-6(4), 6-0

 

<> Tableau final de double

Premier tour: Victoria Bosio (ARG)- Maria Fernanda Herazo Gonzalez (COL) [3] b. Inès Ibbou (ALG)- Fiona Codino (FRA) 6-2, 6-3 [10-7]

La finale a été gagnée par Victoria Bosio (ARG)- Maria Fernanda Herazo Gonzalez (COL) [3].

 

Open international féminin de Hammamet (Tunisie): Belle victoire en double d’Inès Ibbou

Eliminée par l’Italienne Verena Hofer (6-3, 4-6, 6-2)  au premier tour du tableau final de simple de l’Open de Hammamet (Tunisie), un tournoi du Pro Circuit international féminin, disputé du 04 au 10 septembre 2017 (Doté de 15 000 dollars), l’Algérienne Inès Ibbou s’est brillamment rachetée en remportant le double, avec sa partenaire italienne, Isabella Tcherkes Zade. Ce succès, obtenu face à la paire classée N 3, est de nature à remonter le moral de notre jeune joueuse qui tente de refaire surface après une période difficile marquée par des blessures à répétition. En demi- finale, Ibbou- Tcherkes Zade s’étaient imposées à la paire N 1 du tableau. C’est dire combien leur victoire finale est amplement méritée. Admise elle aussi au tableau final de simple, en tant que "perdante chanceuse " des qualifications, l'autre joueuse algérienne engagée, Houria Boukholda, une cadette de 15 ans, a été éliminée par la Britannique Emily Arbuthnott, tête de série N 8, sur le score de 6-0, 6-0. Lire aussi sur Google +

Les résultats du double

Premier tour Malin Falk (SUE) - Tuva Lindste (SUE) b. Valentina Abrile (ARG)- Houria Boukholda (ALG) 6-4, 5-7 [10-5]

Inès Ibbou (ALG)- Isabella Tcherkes Zade (ITA) b. Emily Arbuthnott (GBR)- Ines Murta (POR) [4] 6-1, 7-6(3)

Quart de finale Ines Ibbou (ALG)- Isabella Tcherkes Zade (ITA) b. Mylene Halemai (FRA)- Anna Siskova (CZE)  6-3, 6-3

Demi-finale Ines Ibbou (ALG)- Isabella Tcherkes Zade (ITA) b.Mariana Drazic (CRO)- Isabella Shinikova (BUL) [1] 2-6, 6-4 [10-2]

Finale Ines Ibbou (ALG)- Isabella Tcherkes Zade (ITA) b. Victoria Bosio (ARG)- Maria Fernanda Herazo Gonzalez (COL) [3] 6-1, 6-4

 

Assemblée générale élective de la Fédération algérienne de tennis: Mohamed Bessaâd élu à la présidence   

 La Fédération algérienne de tennis (FAT) a tenu  son Assemblée Générale Élective le Jeudi 16 Mars 2017, à l'hôtel « Le Beau Fayet » (Ouled Fayet, Alger).

Trois candidats pour la présidence de l’instance fédérale étaient en lice: Mohamed Bessaâd, Mohamed- Tahar Azzi et Abdelkader Attaba. Le premier cité a été élu pour le mandat olympique 2017- 2020. Les autres membres du bureau exécutif: Djamila Menacer, Mohamed Lazzar, Hocine Cheghib, Salah Eddine Masmoudi, Boualem Hadj Ali, Mohamed Dahmani et Hocine Soltani.

 

Elu récemment membre du nouveau bureau fédéral de la FAT - Hocine  Soltani, entraineur national et président du Hai Salam Oran :

 « J’œuvrerai à fond pour le bien de la discipline » Propos recueillis par Sadek Belkheir (Planète Sport du Jeudi 23 Mars 2017)

Au regard de son expérience et pour avoir formé de bons champions, Hocine Soltani, vient d’intégrer dernièrement le nouveau bureau fédéral de la Fédération algérienne de tennis (FAT), élu le 16 mars dernier à Alger. On estime que  c’est un bon acquis pour le tennis National .Son sérieux et son intérêt  pour  le travail à partir de la base , lui ont valu une certaine notoriété et  du respect  .Travaillant souvent avec peu de moyens , il n’a jamais baissé les bras pour  se mettre au service des jeunes  pour leur bonne formation.

Présentez-vous à nos lecteurs ?

"Comme tous les jeunes du quartier d’El Hamri à Oran, j’ai fréquenté durant mon jeune âge ,  le complexe  sportif de l’ASPTT ,aujourd’hui dénommé «  Complexe Kacem Elimam » .J’ai commencé par pratiquer  la natation , le basket- ball , mais je me suis penché sur le tennis grâce à mon grand frère , aux frères Farés , et à Laslah Djillali. Ma première licence c’était en benjamins au club ASPTT  de 1983 à 1989 , année où j’ai mis fin a ma carrière de joueur, pour aller au CREPS d’Ain El Turck pour des stages, afin d’obtenir le  diplôme de technicien sportif. A partir de 1992  je rejoins le MCO  puis le  LTCO  de Hai Salam.

 Au LTCO  vous avez réussi, à former plusieurs champions ?

Effectivement, après avoir acquis de l’expérience, j’ai eu l’honneur de former des champions, à l’image de Sara Meghoufel, Sonia Hedefi, Samir Hamza Reguieg et bien d’autres comme Samira Radja, Raja Khalil , Nesrine Troubia et  Amine Aissa Khelifa. Aujourd’hui , j’ai sous ma coupe des jeunes entre 8 et  9 ans  qui montent , comme Les frères Kichou , Slimane et Aghiles , Ania Bouchra, et bien sur mes deux enfants, Brahim et Salim .

Par la suite, vous optez pour le club de Hai Salam dont vous devenez même le président ? 

C’était en 1997, quand l’actuel président de la ligue d’Oran Djemai Tedjini   présidait  cette formation  et depuis, je n’ai plus quitté ce club à ce jour où j’ai trouvé mes repères et toutes les conditions pour bien effectuer mon travail. En raison d’obligations professionnelles, Djemai Tedjini a du démissionner de son poste de président en 2012.Et par la force des choses, je prends les destinées de ce club de Hai Salam tout en restant entraineur.

En étant membre du bureau fédéral, que comptez-vous faire ?

Certes, lors de dernières élections de la FAT, je suis élu membre fédéral.  Cette fonction ne me permet pas de cumuler d’autres tâches, alors, je suis obligé de me retirer de la présidence du club Hai Salam. Mais toujours est-il que je servirai toujours ce club afin qu’il puisse atteindre ses objectifs dans le domaine de la  formation. Bien sur je resterai le serviteur de  la discipline pour le développement de la petite balle jaune.

Vous êtes aussi entraineur national. Cela ne va pas interférer dans vos nouvelles fonctions au bureau fédéral ? 

Je suis  entraineur national des U 14 filles   et U12 garçons depuis 2012. Plusieurs de mes jeunes se sont distingués au cours de compétitions internationale, dont une médaillée d’Or, Sihem Sahli, et en garçons un vice- champion arabe Slimane Kichou et bien d’autres.  Maintenant, je verrai si ma nouvelle fonction de membre du bureau fédéral, ne va pas bousculer mon travail .Pour l’heure, je n’ai pas encore pris de décision à ce sujet. Mais l’essentiel que je sois au service du tennis et des jeunes.

Qu’Allez-vous préconiser  comme idées, ou stratégie pour apporter votre contribution au renouveau du tennis national ?

Ce qui me rend heureux, c’est d’être parmi un bon groupe sérieux, soucieux du bien de la discipline et de sa relance, dont le président Mohamed Bessaad, qui n’est plus à présenter. Chacun aura sa mission et sera à l’écoute de l’autre pour un bon travail en symbiose. On est tous d’accord pour l’organisation  des tournois ITF Juniors pour bien préparer les JM de 2021, qui arrivent à grands pas et des tournois WTA  (Joueuses). Bien sur, sans omettre les tournois nationaux, tout en ciblant tous les problèmes que rencontre la discipline.

L‘état des  infrastructures à Oran et aussi dans certaines région n’est pas du tout reluisant. Qu’en dite-vous ?

 Les infrastructures, c’est un problème crucial qui se pose. Au niveau d’Oran, il faut vite retaper les trois unités existantes, qui  sont en état de délabrement avancé, c’est normal, ils existent depuis l’époque coloniale. Il s’agit de l’unité OPOW, de Hai Salam, le complexe Kacem Elimam ex ASPTT et le complexe des cheminots .Certes, on nous apprend, qu’à l’orée des JM de 2021 qui seront organisés à Oran, des décisions ont été déjà prises au haut niveau pour la réfection totale de l’unité de Hai Salam  et des deux autres. D’ailleurs des travaux ont même été entamés à l’ASPTT grâce au président de ce club M. Bennacer et du président de la LOT Djemai Tedjini et  bientôt ce  sera le tour de celui des cheminots. On attend la première réunion du bureau fédéral pour la distribution des tâches. 

On vous laisse le soin de conclure ? 

Je suis fier et honoré  d’être parmi le  nouveau bureau de la FAT .Mon souhait, réussir dans  ma mission,  qui ne sera pas du tout aisée et tout faire pour la création de nouveaux clubs , de nouvelles ligues , pour plus de pratiquants et surtout se focaliser sur  la formation qui reste l’élément de base de la réussite du tennis . Je tiens à remercier et à féliciter le bureau sortant, à sa tête le Dr Mohamed Bouabdallah, qui a réalisé un bon travail,  de même que je remercie tous ceux qui nous font confiance. Nous ferons tout pour être à la hauteur."

 

ITF Juniors "Mehdi-Bouras" Grade 5, à Hydra (14- 18 Février 2017, Alger): Youcef Rihane remporte la finale en deux sets

Grâce à Youcef Rihane et Toufik Sahtali, le tennis algérien était assuré d’une place en finale de simple, les deux joueurs étant opposés en demi-finale. Youcef, tête de série N 2, s’est imposé en trois manches, sur le score de 4-6, 7-5, 6-3. En quart de finale, Sahtali avait sorti l’Espagnol Juan Carlos Garcia Garcia, en 6-2, 7-6(2). De son côté, Rihane prenait une nette revanche sur celui qui l’avait éliminé lors des récents Championnats d’Afrique Juniors, qui ont eu lieu à Tunis, la semaine dernière, à savoir l’Egyptien Abdallah Fouad, dominé 6-0, 1-0 Retrait (abandon).

Dans l’autre demi- finale, le Marocain Soufiane El Mesbahi (N 7), qui a créé la surprise du tournoi en éliminant la tête de série N 1 du tableau, l’Egyptien Mohamad Gomaâ, sur la marque de 6-0, 6-7(3), 6-4, n'a rien pu faire ensuite, en finale, face à Rihane, qui l'a emporté en deux sets (6-3, 6-2). La finale des filles a mis aux prises deux joueuses espagnoles. Issue des qualifications, Judith Perello Saavedra a défait la tête de série N 5, Laia Conde Monfort, en 6-1, 6-1.

 

Victoires algériennes en double

Dans le tableau de double, Youcef Rihane, associé à son cousin Matis Amier, a remporté la finale aux dépens de la paire N 1, Mohamad Gomaa (EGY)- Toufik Sahtali (ALG) sur le score de  6-4, 7-6(5). Même performance pour la paire algérienne Lynda Benkaddour- Nesrine Troubia [3] face aux Espagnoles Jessica Bouzas Maneiro- Lucia Garrigues Melendez, battues 7-5, 6-1.

L'article sur Google +

 

LES FINALES

<> Simple Garçons Youcef Rihane (ALG-431) [2] b. Soufiane El Mesbahi (MAR) [7] 6-3, 6-2 

 

<> Double Garçons Matis Amier (FRA) - Youcef Rihane (ALG) b. Mohamad Gomaa (EGY) - Toufik Sahtali (ALG) [1] 6-4, 7-6(5)

 

<> Simple Filles Judith Perello Saavedra (ESP-942) [Q] b. Laia Conde Monfort (ESP-942) [5] 6-1, 6-1

 

<> Double Filles Lynda Benkaddour (ALG) - Nesrine Troubia [3] b. Jessica Bouzas Maneiro (ESP) - Lucia Garrigues Melendez (ESP) 7-5, 6-1

 

40èmes Championnats d’Afrique Juniors 2017 (Tunis, 06- 11 Février): Youcef Rihane et Toufik Sahtali éliminés en simple et en double

La 40ème édition des Championnats d’Afrique de la catégorie d’âge des Juniors, a, malgré les intempéries, pris fin dans les délais programmés (6- 11 Février 2017), au Centre National de Tennis, Cité Nationale Sportive d'El Menzah, à Tunis (Tunisie). Sur les cinq Algériens engagés dans ce grand rendez- vous continental, seuls deux d’entre- eux ont atteint le second tour du tableau final de simple. Il s’agit de Youcef Rihane et Toufik Sahtali. Le premier a été éliminé par l’Egyptien Abdallah Fouad, sur le score de 4-2, 5-4(8). On remarquera que les contraintes météorologiques ont mis les organisateurs tunisiens, avec l’accord de la Confédération africaine de tennis n(CAT), dans l’obligation de changer le format traditionnel du « premier à 6 jeux » en optant pour « le premier à 4 jeux », réduisant ainsi la durée des rencontres pour alléger le programme. On peut le comprendre mais sans pour autant omettre de signaler que, dans ce cas de force majeure, le résultat du match est plus ou moins une sorte de « roulette russe ». Ceci dit, il faut rappeler que Sahtali a été défait par le Tunisien Aziz Ouakaa, tête de série N 10, sur le score de 6-3, 6-2. En double, nos deux compères ont perdu en quart de finale face à la paire sud- africaine, tête de série N 2, formée de Philip Henning et Siphosothando Montsi, sur la marque de 3-5, 4-2(11-9).

Nos trois représentantes, à savoir Lynda Benkaddour, Nesrine Troubia et Houria Boukholda ont perdu au premier tour du simple. Les deux premières citées ont été battues au second tour du double par les Marocaines Oumaima Aziz - Diae El Jardi, têtes de série N2, en 3-6, 6-2 (11-9).

Cette compétition continentale, dirigée par le juge- arbitre tunisien Mohamed MDallah, est classée au grade B 2 du calendrier de la Fédération internationale de tennis (FIT). Ce grade signifie que beaucoup de points étaient en jeu pour le classement mondial des juniors.

 

Les rencontres des Algériens

 

<> SIMPLE GARCONS

1er tour: Youcef Rihane (ALG) [12]-  Bye                                                                         /  Toufik Sahtali (ALG-WC) b. Faris Zakaryia (EGY) 7-6(3), 4-6, 6-3

2e tour: Abdallah Fouad (EGY) b. Youcef Rihane (ALG) [12] 4-2, 5-4(8)                     /  Aziz Ouakaa (TUN) [10] b. Toufik Sahtali (ALG-WC) 6-3 6-2

 

<> SIMPLE FILLES

1er tour: Sarah Lisa Aubertin (TUN-WC) b. Houria Boukholda (ALG-WC) 6-0, 6-2         

Feriel Mahbouli (TUN-WC) b. Lynda Benkaddour (ALG) 7-6(3), 6-4                       /     Kimberly Bhunu (ZIM) b. Nesrine Troubia (ALG) 6-1, 6-1

 

<> DOUBLE GARCONS

1er tour: Youcef Rihane- Toufik Sahtali (ALG) / Bye

2e tour : Youcef Rihane- Toufik Sahtali (ALG) b. Mohamed Ali Bellalouna- Youssef Dabbab (TUN) [5] 6-3, 6-2

Quart de finale:  Philip Henning- Siphosothando Montsi (RSA) [2] b. Youcef Rihane- Toufik Sahtali (ALG) 3-5, 4-2(11-9)

 

<> DOUBLE FILLES

1er tour: Ferdaous Bahri- Mouna Bouzgarrou (TUN) b. Eya Asmi (TUN)- Houria Boukholda (ALG) 6-0, 6-0 

                 Lynda Benkaddour- Nesrine Troubia (ALG) b. Sarra Ata- Hadir Kilani (TUN) 6-3, 6-4

2e tour : Oumaima Aziz - Diae El Jardi (MAR) [2]  b. Lynda Benkaddour- Nesrine Troubia (ALG) 3-6; 6-2 (11-9) 

 

Masters Fédéral 2016 des seniors Messieurs : Mohamed Hassan (ASSN) vainqueur difficile, Amira Benaïssa facile

Le joueur Mohamed Hassan (AS Sûreté Nationale), vainqueur du Masters fédéral 2016 de tennis messieurs, a salué le rendement de son adversaire Youcef Ghezzal (GS Pétroliers), qu'il a difficilement battu en deux sets (6-4, 7-6) en finale jouée dimanche au Tennis Club de Sidi-Fredj (Alger). La finale a été très disputée et indécise jusqu'au bout des 2 heures 45 minutes qu'elle a duré. Un match à rebondissements qui a tenu en haleine le faible public présent. «J'ai déjà affronté Ghezzal en qualification (6-3, 6-3) mais aujourd'hui, il a affiché une grande résistance et le match a duré presque trois heures. Terminer l'année 2016 sur un succès m'encourage à aller de l’avant», a déclaré à l’APS Mohamed Hassan à l'issue de la finale. Après un premier set facilement remporté par Hassan, Ghezzal était à deux doigts d'égaliser et d'obliger son adversaire à aller vers une troisième manche  décisive. « Lors du 2e set, j'ai connu un long passage à vide, ce qui a permis à Ghezzal de mener 5-3 et 6-5, chose qui m'a fait perdre un peu mes nerfs par moment. Mais j'ai fini par reprendre l'avantage et gagner ce Masters», s'est réjoui le médaillé d'argent des jeux de la Solidarité Islamique 2013. Le joueur (1632e ATP), qui a choisi la France pour préparer durant deux mois (janvier et février) la saison 2017, a évoqué ses prochains objectifs. «Mon objectif est d'améliorer mon classement mondial en participant à un maximum de tournois Futures en 2017. Mon coach, Abdellah Sifer, a concocté un programme riche pour la nouvelle saison», nous a fait savoir Hassan.

<>Dames; Succès logique de Amira Benaïssa

De son côté, Amira Benaïssa, également sociétaire de l'AS Sûreté Nationale, a remporté sans surprise, en l'absence d'Inès Ibbou, le tournoi féminin du Masters 2016, en venant à bout samedi en finale de Fatima Boukezzi du GS Pétroliers (6-0, 6-2). «C'est toujours bien de terminer l'année par un succès. En finale je n'ai pas éprouvé trop de difficulté face à Boukezzi qui, je pense, n'était pas au mieux de sa forme», a déclaré Benaïssa, qui a remporté le Championnat d'Algérie ces trois dernières années.

 

<> Les participants

SIMPLE MESSIEURS

Poule A: Mohamed Hassan (ASSN)- Youcef Ghezal (GSP)- Sid Ali Akili (GSP)- Amine Aïssa Khelifa (Hai Salem).

Poule B: Mohamed Amine Kerroum (GSP)- Hichem Yasri (RC Bou)- Ahmed Ouadane (ASSN)- Fazil Habbouche (HAC).

 

SIMPLE DAMES Poule unique : Amira Benaïssa (ASSN)- Fatima Zohra Boukezzi (GSP)- Sofia Benhaliha (HAC)- Amina Hassan (ASSN).

 

Futures et Pro Circuit international féminin de Hammamet (Tunisie, 28 Nov.-04 Déc. 2016):

►Hammamet (Tunisie): 28 novembre au 04 décembre 2016

              <> Futures 34

Simple, 1er tour: Sergiu Ioan Bucur (ROU) b.  Mohamed Hassan (ALG) 6-4 4-6 6-1

Double, 1er tour: Daniele Catini (ITA) / Giovanni Rizzuti (ITA) b. Alessandro Bocus (FRA) / Mohamed Hassan (ALG)  6-2 6-2

 

             <>  Pro Circuit International Dames

Simple, 1er tour: Di Zhao (CHN) [2] b. Inès Ibbou (ALG) 7-5 6-0

Double, 1er tour: Yulia Kulikova (RUS)-Mirabelle Njoze (GBR) b. Emmanuelle De Beer (MRI)- Inès Ibbou (ALG) 2-6 6-1 [10-6]

 

Pro Circuit international féminin de Hammamet (Tunisie): Inès Ibbou stoppée en simple et en double

Qualifiée pour les quarts de finale de simple du tournoi de Hammamet (21-27 novembre 2016), Inès Ibbou a perdu le vendredi 25 novembre 2016 face à l’Italienne Camilla Scala, en 6-4, 6-4, après 1h37’ de jeu. La junior algérienne avait, auparavant, éliminé l’Italienne Francesca Bullani, sur le score de 6-3, 7-5, et la Serbe Tamara Curovic, tête de série N 6, en 3-6, 6-2, 6-2.  

En double, Inès a fait équipe avec la Mauricienne Emmanuelle De Beer. Les deux joueuses ont passé le premier tour aux dépens de la paire composée de la Britannique Tanysha Dissanayake et de l’Argentine Sofia Haydee Nicolini (6-3, 6-0), et les quarts de finale face au duo  formé par la Française Fiona Codino et la Russe Yulia Kulikova, en 6-4, 6-1. Malheureusement, dans le dernier carré, la paire algéro- mauricienne n’a pu passer l’écueil représenté par les favorites du tableau (têtes de série N 1), la Serbe Tamara Curovic et la Belge Deborah Kerfs, vainqueurs en 6-3, 6-3.

 

Inès Ibbou, en quart de finale du simple et demi-finale du double

La junior algérienne Inès Ibbou est en train de réussir une belle série de résultats à Hammamet (Tunisie) dans le tournoi du  Pro Circuit international féminin qui se déroule du 21 au 27 novembre 2016. Admise directement au tableau final du simple Dames, Inès Ibbou a gagné son premier tour en s’imposant à l’Italienne Francesca Bullani, sur le score de 6-3, 7-5, après 1h46’ de jeu. Au second tour, Inès a éliminé la Serbe Tamara Curovic, tête de série N 6, classée 657e mondiale (ndlr : Ibbou est 913e.), en 3-6,6-2,6-2 (2h30' de jeu). Quart de finale contre l'Italienne Camilla Scala le 25 novembre 2016.

En double, l’Algérienne est épaulée par la Mauricienne Emmanuelle De Beer (entraînée par l’ancienne championne française Mary Pierce). Les deux joueuses ont passé facilement le premier tour en se défaisant  de la paire composée de la Britannique Tanysha Dissanayake et de l’Argentine Sofia Haydee Nicolini, sur la marque de 6-3, 6-0 (Durée du match : 48’). En quart de finale, la paire algéro- mauricienne a éliminé le duo de tête de série N 4, formé par la Française Fiona Codino et la Russe Yulia Kulikova, en 6-4, 6-1 (1h10’ de jeu). Les deux gagnantes seront confrontées, le 25 novembre 2016, aux favorites du tableau (têtes de série N 1), la Serbe Tamara Curovic et la Belge Deborah Kerfs.

 

Tournoi international de Hammamet (Tunisie, 14-20 novembre 2016 ): Inès Ibbou éliminée au 2e tour

Le tournoi international de Hammamet (Tunisie), prévu du 14 au 20 novembre prochain, est fini  pour Inès Ibbou et Mohamed Hassan. Le vice- champion d’Algérie, qui est sorti du tableau des qualifications, a été éliminé au premier tour du tableau final par l’Italien Eros Siringo, en 6-2, 7-5, après 1h57’ de jeu.

Inès Ibbou, admise directement au tableau final, a défait la Néerlandaise Dewi Dukman, au premier tour, en 6-3, 6-2, après 1h21’ de jeu. Au second tour, elle a perdu face à l’Italienne Federica Prati, tête de série N 8, en 3-6 6-3 7-5, après 2h57' de jeu.

 

Championnats d’Algérie des seniors 2016 (M-D) : Une belle « première » à Aïn Defla (Par Mourad Mellah, Planète Sport)

La Fédération algérienne de tennis (FAT), en collaboration avec la Direction de la Jeunesse et des Sports de la Wilaya de Ain Defla, a organisé  l’édition 2016 des Championnats d’Algérie des seniors (Messieurs et Dames), au Tennis Club « Balle Jaune », de Ain Defla, du 29 Octobre au 1er Novembre, coïncidant avec la commémoration du 62ème anniversaire du déclenchement de la lutte de libération nationale. Les lampions se sont éteints sur les Championnats d'Algérie de tennis, version 2016, qui se sont déroulés au club équestre "Cheikh Bouaama" dans la wilaya d'Ain Defla du 29 octobre au 1er novembre. Cet événement sportif a eu lieu sur un nouveau terrain en résine acrylique, répondant aux normes mondiales. Nous rappellerons que c’est le ministre de la Jeunesse et des Sport, El Hadi Ould Ali, en visite d'inspection dans la wilaya, qui a inauguré la nouvelle infrastructure du TC Balle Jaune, en compagnie de Mustapha El Habiri, DG de la Protection Civile et des autorités d'Ain Defla (Voir notre publication du 31 octobre dernier). C'est une « première » dans cette wilaya de l'intérieur du pays, qui est considérée comme une région agricole par excellence, dont nul ne peut nier aussi le niveau de ses athlètes dans différents sports (arts martiaux, athlétisme, boxe, tennis de table…) à l'échelle nationale et même internationale.

Suprématie des champions sortants 

Disputé devant un public formé essentiellement de familles des joueurs et des mordus de la discipline, ces championnats ont donné lieu à une rude concurrence. Les champions sortants ont été mis en demeure de déployer toutes leurs capacités physiques et techniques pour terrasser leurs rivaux. C’est ainsi que le plus titré des tennismen algériens, avec 19 consécrations, Abdelhak Hameurlaine (GSP), a étalé toute sa classe en simple pour venir à bout de son adversaire du jour, Mohamed Hassan (ASSN) battu 7-6(0), 6-3. Abdelhak a ainsi étoffé son riche palmarès en simple. En double, Hassan et Ahmed Ouadane (ASSN) se sont imposés au duo du GSP, formé par Nabil Bouchoucha et Youcef Ghezal, sur le score de 6-3, 5-7 [10-4]. Les perdants avaient créé la surprise en quarts de finale en sortant Hameuelaine et Réda Ouahab.

Dans le simple Dames, l’excellente Amira Benaissa (ASSN) a gardé son titre national en prenant le meilleur sur Yassamine Boudjadi (NT Skikda) en 6-2, 3-6, 6-0. Associée à sa partenaire de l’ASSN, Saâdia Belhadj, Benaissa a remporté le double, mais difficilement, aux dépens des sœurs Boudjadi, Yassamine et Hanine (NTS), sur la marque de 7-6(4), 7-6(8).

Les représentants de l‘Association sportive de la sûreté nationale (ASSN) auront brillé de mille feux en remportant trois titres sur les quatre mis en jeu.

Le tournoi a été dirigé par Hamza Khelassi (membre FAT) et le juge- arbitre international Hakim Fateh.Voir les Palmarès

 

A coeur ouvert avec un juge-arbitre international:  Hakim Fateh " Les JO sont importants dans la vie d'un athlète"

 Désigné par la Fédération internationale de tennis (FIT) pour officier aux JO de Rio 2016, le juge-arbitre international Hakim Fateh a honoré l'arbitrage algérien. L'article en PDF

 

Tournois ITF Juniors de Amman (Jordanie) 1 et 2 (Août 2016): Amman « 2 » mieux que Amman « 1 » pour Youcef Rihane L'article en PDF

Après le Liban, où il avait pris part au tournoi international ITF de Beyrouth (victoire finale en double), le junior algérien Youcef Rihane s’est distingué encore dans la région en réalisant d’excellents résultats dans deux épreuves organisées à Amman (1 et 2), en Jordanie.

 

Coupe Davis 2016 Groupe III Afrique 11-16 Juillet à Antananarivo (Madagascar). Club: Antananarivo University (Terre battue).

10 pays engagés (ordre du classement mondial) : Maroc (68), Algérie (80), Bénin (83), Namibie (84), Madagascar (101), Mozambique (105), Nigeria (113), Botswana (119), Cameroun (122), Kenya (127). Format : Les 10 pays sont répartis en deux poules de cinq (A-B). Tous les matchs se jouent en round-robin. Les deux premiers de chaque poule se rencontrent ensuite en demi-finales croisées, dont les deux gagnants sont promus au Groupe II Europe- Afrique en 2017.

Poule A: Maroc (68), Namibie (84), Mozambique (105), Nigeria (113),  Cameroun (122).

Poule B: Algérie (80), Bénin (83), Madagascar (101),Botswana (119), Kenya (127).

11 Juillet : Madagascar- Algérie 3-0 Voir tous les résultats

12 Juillet : Bénin- Algérie 3-0

13 Juillet: Algérie- Botswana 2-1

15 Juillet: Kenya- Algérie 3-0

16 Juillet play- off: Madagascar- Namibie 2-0        ///     Maroc- Bénin 2-0. Les deux vainqueurs accèdent au Groupe II Europe- Afrique en 2017.

 

Roland- Garros Juniors 2016 (29 mai- 4 juin) Inès Ibbou perd en simple mais se défend mieux en double (quart de finale)

 L’Algérienne Inès Ibbou (123ème mondiale cette semaine), seule joueuse africaine engagée dans le tableau final de Roland- Garros Juniors (29 mai- 4 juin), a été éliminée au second tour du simple par l’Américaine Amanda Anisimova, tête de série N 2, 5ème junior mondiale, sur la marque de 6-2, 6-4. Nous avions laissé entendre à nos visiteurs que cette rencontre serait difficile pour notre joueuse. Et ce fut finalement le cas.

En double, par contre, où elle fait équipe avec la Grecque Eleni Christofi, Inès a passé les deux premiers tours en sortant, respectivement, les Japonaises Yuki Naito- Ayano Shimizu, en 6-1, 6-2, et, surtout, les têtes de série n 5, les Américaines Sofia Kenin et Alexandra Sanford, 7-5, 6-7(6), 10-8 au super tie- break.  En quart de finale, face à la meilleure paire du tableau, tête de série N 1, formée par les Russes Olesya Pervushina et Anastasia Potapova, notre équipe de circonstance, algéro- grecque, a fait mieux que se défendre en ne cédant que sur le score de 7-5, 7-5.

 

<> Belle réaction d’Inès Ibbou en simple et en double

L’Algérienne Inès Ibbou (123ème mondiale), seule joueuse africaine engagée dans le tableau final de Roland- Garros Juniors (29 mai- 4 juin), a eu, le mercredi 1er juin 2016, une belle réaction face à la Suissesse Ylena In-Albon (65ème). Cette dernière, au moment de l’interruption de toutes les rencontres la veille pour cause, encore une fois, de pluie, menait 5-3 dans la première manche. Il faut croire que la nuit a été bénéfique pour notre représentante. En effet, alors qu’elle avait eu, la veille, des problèmes avec sa mise en jeu (trois services perdus), Inès a remis les pendules à l’heure en alignant quatre jeux de suite pour enlever le premier set en 7-5. Cette belle remontée au score a, certainement, porté un gros coup au moral de son adversaire qui a complètement perdu pied, comme le montre le score de la seconde et dernière manche de cette rencontre : 6-1 pour l’Algérienne. Qualifiée pour le second tour, tout comme l’an dernier, Inès a conservé les points marqués alors au classement mondial des juniors. Ce second tour, justement, programmé jeudi 02 juin, s’annonce particulièrement difficile face à l’Américaine Amanda Anisimova, tête de série N2, 5ème junior mondiale. Cette dernière a battu la Suédoise Mirjam Bjorklund (61ème), en 6-4, 6-3. Face à une telle joueuse, Inès Ibbou a l’opportunité de réaliser une belle performance dans ce tableau de simple.

 

►Futures 3 Alger, 23- 29 mai 2016 TC Sidi Fredj Voir les résultats   ►Futures 2 Alger, 16- 22 mai 2016 TCP Ben Aknoun Voir les résultats

 

Futures 1 « Abdelnacer-Mezdad » à Oran (09-14 Mai 2016) Mohamed Hassan et Ahmed Ouadane éliminés au second tour

Président du comité d’organisation : Abderrazak Belhadj. Directeur de tournoi : Abed Belabbès. Juge-arbitre : Hakim Fateh.

Voir les résultats complets

 

Pro Circuit international à Hammamet (Tunisie) 25 Avril- 01 Mai 2016 Finale Inès Ibbou (ALG) défaite par Sandra Zaniewska (POL)
Agée de 17 ans, admise dans le tableau final en tant qu'invitée, classée WTA 1066ème, Inès Ibbou a perdu la finale du tournoi face à la Polonaise Sandra Zaniewska (POL), tête de série N6, 24 ans, classée 731ème. Cette ancienne 142ème mondiale (27-08-2012) s'est imposée en 6-1, 6-4 (1h23 de jeu). Avec les sept points marqués en tant que finaliste, Inès va faire un bond au classement mondial du 09 Mai 2016. Ces performances sont encourageantes pour notre meilleure joueuse du moment, qui a mis entre parenthèses, provisoirement, sa participation aux tournois ITF juniors, pour se consacrer aux compétitions des seniors. Ce qui lui réussit puisqu’en deux semaines, Inès Ibbou a progressé au classement mondial en passant de la 1137ème place à la 1066ème. En double, elle figure à la 985ème position. Des classements qui devraient s’améliorer encore lundi prochain (02 mai 2016), jour de publication du classement mondial hebdomadaire de la WTA.

 

Pro Circuit international à Hammamet (Tunisie) 18-24 Avril 2016: Inès Ibbou (ALG)- Petra Januskova (CAN) battues en finale du double
La paire algéro- canadienne formée par Inès Ibbou et Petra Januskova, a été battue en finale du double par les têtes de série N 1, la Française Manon Arcangioli et l'Italienne Angelica Moratelli, sur le score de 6-3 6-4, après 1h12' de jeu. Inès va maintenant jouer son 6ème tournoi à Hammamet, programmé du 25 avril au 1er mai prochain.

Futures de Hammamet: Elimination de Mohamed Hassan

Le finaliste du championnat d’Algérie 2015, Mohamed Hassan, exempt (bye) du premier tour des qualifications du « Futures » de Hammamet, a gagné le second aux dépens de l’Espagnol Nei Ferrer (6-1, 6-1) avant de s’incliner dans le tour d’accès au tableau final, devant l’Américain Benjamin Tasevac (6-4, 7-5).

 

Fed Cup 2016 (Groupe III Europe- Afrique): Rencontre de classement: L'Algérie termine 13e

Samedi 16 avril: Algérie- Malte 2-0

Lynda Benkaddour (ALG) b. Katrina Sammut (MTA) 6-4 4-6 6-3 (1h51)                                     Amira Benaïssa (ALG) b. Elaine Genovese (MTA) 6-3 64 (1h27)                             

 

Madagascar- Algérie 3-0

Zarah Razafimahatratra (MAD) b. Lynda Benkaddour (ALG) 6-1 6-1 (57')                                   Sandra Andriamarosoa (MAD) b. Amira Benaissa (ALG) 4-6 7-5 6-2 (2h07')

Zarah Razafimahatratra- Seheno Razafindramaso(MAD) b. Amira Benaissa- Lynda Benkaddour (ALG) 6-4 3-6 7-6 (1) (2h27')

 

Fed Cup 2016 (Groupe III Europe- Afrique): L’Algérie défaite par la Moldavie (3-0)

Engagée dans le Groupe III Europe- Afrique de la Fed Cup 2016, qui se déroule au Monténégro, du 11 au 16 avril prochain, la sélection algérienne de tennis a perdu ses deux premières rencontres de la poule C. Après la défaite subie le premier jour face à Chypre (1-2), nous espérions un sursaut contre la Moldavie qui avait, elle aussi, mal entamée le « round-robin » de la poule C du groupe III Europe- Afrique de la Fed Cup 2016 qui se joue au Monténégro, du 11 au16 avril prochain. En effet, les joueuses moldaves, tête de série N 3 de la compétition, ont été surprises par les Malgaches (1-2). Du coup, la rencontre Algérie-Moldavie devenait celle des sélections battues le premier jour.  Malheureusement pour les nôtres, cette marche également était trop haute pour elles. La cadette première année, Lynda Benkaddour, a perdu face à Adriana Sosnovschi, sur le score de 6-2 6-2, après 0h59’ de jeu. La championne d’Algérie, Amira Benaïssa, malgré sa réaction dans la seconde manche, a fini par s’incliner devant Daniela Ciobanu, en 6-3 7-5 (1h44). En double, non plus, nos deux joueuses n’ont rien pu faire contre la paire adverse, composée de A. Sosnovschi et Vitalia Stamat, qui s’est imposée en 6-3 6-0 (1h04). Score final de la rencontre : Moldavie 3 Algérie 0. Pour les équipes de la poule C, le mercredi 13 avril 2016 est un jour de repos. Le 14 avril,  les Algériennes affronteront les Malgaches (défaites par Chypre, 1-2). Dans les autres poules, il faut relever que, malgré la présence de la meilleure joueuse du Maghreb, en l’occurrence Ons Jaber, la Tunisie, pourtant tête de série N 1, est à la peine à la suite de son échec du premier jour devant le Luxembourg (1-2).

Nous rappellerons, enfin, que dix-sept pays sont en lice pour deux places d’accession au groupe II Europe-Afrique de l’édition 2017 de la Fed Cup.

<> Les résultats

11 avril : Chypre- Algérie 2-1

Maria Siopacha (CHY) b. Lynda Benkaddour (ALG) 6-3 6-2 (1h10)                          Eliza Omirou (CHY) b. Amira Benaissa (ALG) 6-3 75 (1h39)

A. Benaissa- L. Benkaddour (ALG) b. E. Omirou- M. Siopacha (CHY) 6-3 6-1 (1h01)

 

12 avril : Moldavie (3)- Algérie 3-0

Adriana Sosnovschi (MDA) b. Lynda Benkaddour (ALG) 6-2 6-2 (0h59)                  Daniela Ciobanu (MDA) b. Amira Benaïssa (ALG) 6-3 7-5 (1h44)

A. Sosnovschi- Vitalia Stamat (MDA) b. A. Benaissa- L. Benkaddour (ALG) 6-3 6-0 (1h04)

 

<> Suite du programme

14 avril : Algérie- Madagascar  / Moldavie (3)  – Chypre
 

Tournoi international ITF Juniors 2016 au TC Hydra « Mehdi Bouras » :Victoire de Lynda Benkaddour en finale de simple

Directeur de tournoi: Tahar Azzi. Juge- arbitre: Hakim Fateh. Voir tous les résultats

 

► 39èmes Championnats d’Afrique des Juniors 2016: Inès Ibbou éliminée en demi-finale !

Coup de tonnerre sur la 39ème édition des championnats d’Afrique de tennis, catégorie juniors, qui se jouent à Tunis (8-13 février 2016). En effet, la tenante du titre continental, l’Algérienne Inès Ibbou, a été éliminée par sa partenaire de double, à savoir la Tunisienne Chiraz Bechri (TS 13), sur le score de 7-5 1-0, retrait. L’abandon de notre joueuse a été provoqué par des douleurs à un de ses genoux. Jusqu’à ce retrait prématuré de la compétition, notre joueuse dominait les débats en écartant toutes ses rivales en deux manches seulement. Classée 24ème junior mondiale, Inès a fait respecter son statut, à la grande satisfaction de ses nombreux fans et de Noujeïm Hakimi, l’entraîneur national en chef de la Direction technique nationale de la FAT, qui encadre la sélection algérienne à Tunis. Ce responsable s’attendait à une nouvelle consécration d’Inès. Il nous le disait encore il y a deux jours « Sur ce que l’on voit dans le tableau final de simple, il est clair qu’Ibbou est un ton au-dessus de toutes les participantes. » Malheureusement, le genou droit de notre représentante a fait des siennes au mauvais moment. L’abandon en simple a eu une suite en double où Ibbou était qualifiée pour la finale avec… Chiraz Bechri ! Une finale que l’Algérienne ne pouvait, évidemment, pas disputer. Enfin, il y a lieu de rappeler que tous les perdants du second tour du simple prennent part au tableau de consolation. Une épreuve qui permet à la Confédération africaine de tennis (CAT) de procéder à un classement final des joueurs et des joueuses. Nos sélectionnés concernés sont les suivants : Youcef Rihane, Toufik Sahtali, Lynda Benkaddour et Hanine Boudjadi. Toutes les rencontres se jouent à la Cité Nationale Sportive d’El Menzah, à Tunis (Tunisie). La compétition est placée sous l’autorité de Lakhdar Heykel, qui intervient en qualité de Directeur de Tournoi. La responsabilité des tableaux garçons et filles, en simple et en double, a été confiée à Bassem Brour.

 

*La délégation algérienne : Joueurs : Youcef Rihane, Toufik Sahtali - Joueuses : Inès Ibbou, Lynda Benkaddour, Hanine Boudjadi.

Entraîneur en chef de la DTN : Noujeîm Hakimi. - Chef de délégation : Khier Ketfi.

 

Les résultats

<> Tableau final Simple Garçons:

1er tour:

Youcef Rihane (ALG) b. Fernando Andre (ANG) 6-3 6-1

Toufik Sahtali (ALG) b. Hemanshu Rambojun (MRI) 6-3 6-0

2e tour:

Mehluli Don Ayanda Sibanda (ZIM) [TS 8] b. Youcef Rihane (ALG) 6-4 6-3

Sherif Makhlouf (EGY) [TS 3] b. Toufik Sahtali (ALG) 6-3 2-6 6-2

Finale

Youssef Hossam (EGY) [1] b. Damon Kesaris (RSA) [2] 4-6 6-2 6-2

 

 

<> Tableau final Double Garçons:

1er tour:

Youcef Rihane- Toufik Sahtali (ALG) b. Kukutla Motlojoa (LES)-

Miary Zo Rakotondramboa (MAD) 6-4 2-6 (10-5)

2e  tour

Mohamed Ali Bellalouna- Youssef Dabbabi [TS 7] b. Youcef Rihane-Toufik Sahtali (ALG) 7-5 6-4

Finale

Damon Kesaris (RSA) / Richard Thongoana (RSA) [2] b. Mohamed Abdel-Aziz (EGY) / Youssef Hossam (EGY) [1]  7-6(6) 6-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 <> Tableau final Simple Filles:

1er  tour

Inès Ibbou [TS 1]-  Bye

Lynda Benkaddour (ALG)- Bye

Hanine Boudjadi (ALG) b. Ferdaous Bahri (Tun) 7-6(16) 6-2

2e tour:

Inès Ibbou (ALG) [TS 1] b. Mayssa Tebourbi (TUN) 6-0 6-0

Nermeen Shawky (EGY-243) [TS 9 ] b. Lynda Benkaddou (ALG) 6-3 6-3

Laïla El Nimr (EGY) [TS 5] b. Hanine Boudjadi (ALG) 6-1 6-2

3e tour:

Inès Ibbou (ALG) [TS 1] b. Nicole de Villiers (RSA) 6-0 6-0

Quart de finale

Inès Ibbou (ALG) [TS 1] b. Nicole Petchey (RSA) [TS 11] 6-2 6-1

Demi-finale

Chiraz Bechri (TUN) [TS 13] b. Inès Ibbou (ALG) [TS 1] 7-5 1-0 retrait (blessure)

Finale

Chiraz Bechri (TUN) [TS 13] b. Lamis Al Hussein Abdel Aziz (EGY) [3] 6-1 6-2

 

<> Tableau final Double Filles:

1er  tour

Chiraz Bechri (TUN)- Ines Ibbou (ALG) [4] / Bye

Lynda Benkaddour- Hanine Boudjadi (ALG) b. Thandi Kololo- Kelebogile

Monnayoo (BOT) 6-0 6-0

2e tour

Chiraz Bechri (TUN)- Ines Ibbou (ALG) [4] b. Mouna Bouzgarrou-

Oumeima Charrad (TUN) 76(1) 60

Lynda Benkaddour- Hanine Boudjadi (ALG) b. Lamis Al Hussein Abdel Aziz (EGY)-

Farah Yasser Abd El Wahab (EGY) 6-4 1-2 Retrait

Quart de finale

Chiraz Bechri (TUN)- Ines Ibbou (ALG) [4] b. Maxine Bateman- Nicole Petchey (RSA) 6-1 6-1

Lilya Hadab- Salma Ziouti (MAR) b. Lynda Benkaddour- Hanine Boudjadi (ALG) 6-4 6-4

Demi- finale

Chiraz Bechri (TUN)- Ines Ibbou (ALG) [4] b. Lilya Hadab- Salma Ziouti (MAR) [8] 6-2 6-2

Finale

Oumaïma Aziz (MAR)- Diae El Jardi (MAR) [7] b. Chiraz Bechri (TUN)- Ines Ibbou (ALG) [4] w-o

 

 
Classement mondial des juniors 2015 : Ines Ibbou entre dans le Top 30  L'article en PDF

 

Tournoi  ITF Juniors « 29e Yucatan Cup » Grade 1 (23 - 29 Nov. 2015) : Ines Ibbou « éliminée » par... une intoxication…  L'article en PDF

 

Ranking ITF Juniors Semaine du 23 au 29 novembre 2015: Ines Ibbou 33ème, le meilleur classement d’une Algérienne à ce jour  L'article en PDF

 

Tournoi  ITF Juniors « Abierto Juvenil Mexicano » Grade A (16 - 22 Nov) : Ines Ibbou défaite au troisième tour du simple   Voir aussi sur Google +

Pour son retour à la compétition de haut niveau, après plusieurs semaines d’arrêt pour soigner une tendinite au coude, la cadette algérienne Ines Ibbou s’est arrêtée au troisième tour du tableau final de simple du  tournoi  Abierto Juvenil Mexicano, qui se joue à Mexico, du 16 au 22 novembre, au Centre des Sports de Chapultepec (Mexico). Notre Championne d’Afrique 2015 a gagné les deux premiers tours en disposant, respectivement, de sa partenaire de double, l’Egyptienne Lamis Alhussein Abdel Aziz, en  6-2, 6-3, puis de l’Américaine Nadia Gizdova, une joueuse issue des qualifications, sur le score de 6-3, 6-3. Dans le troisième tour de ce tournoi classé grade « A », le plus élevé de la hiérarchie mondiale des juniors, Ines, 41ème ITF (classement de la Fédération internationale de tennis de cette catégorie d’âge), était en concurrence pour une place en quart de finale avec une autre américaine, Alexandra Sanford (65ème ITF). Cette dernière s’est qualifiée pour la suite du tableau en l’emportant en deux manches : 6-3, 6-3.

En double, Ines Ibbou et Lamis Alhussein Abdel Aziz ont passé le premier tour du tableau final aux dépens de la paire formée par Lara Escauriza (Paraguay) et Maria Jose Portillo Ramirez (Mexique), en 7-6(4), 6-4. En huitièmes de finale, nos deux joueuses se sont inclinées devant le duo américain composé de Usue Maitane Arconada et Nadia Gizdova, en 6-1, 6-3.

 

 Un premier tour facile pour Ines Ibbou à Mexico    Voir aussi sur Google +    PDF en ligne

En acceptant de participer à un circuit junior de haut niveau, avec prise en charge de la Fédération internationale de tennis (FIT), le moins que l’on puisse dire est qu’Ines Ibbou n’a pas choisi la facilité pour faire un retour, tout en douceur, après plusieurs semaines d’arrêt pour soigner une tendinite au coude.

 

  Ines Ibbou fait son retour à Mexico

Après avoir soigné une tendinite au coude, qui s’est, fort heureusement pour elle, révélée beaucoup moins grave qu’on ne le pensait, notre Championne d’Afrique des juniors, Ines Ibbou, revient enfin à la compétition par la grande porte. En effet, la 41ème mondiale n’a pas choisi du tout la facilité, avec une reprise en douceur, en optant pour le tournoi « Abierto Juvenil Mexicano », une épreuve de haut niveau, classée grade « A », qui se déroule à Mexico, du 16 au 22 novembre 2015. Tête de série N 8 du tableau final, Ines Ibbou sera opposée à l’Egyptienne Lamis Alhussein Abdel Aziz. Les deux joueuses ne se sont jamais rencontrées auparavant. Avec son classement mondial de 41ème, valable pour toute la semaine en cours, la jeune Algérienne part favorite face à une rivale classée 119ème junior. Choisie par la Fédération internationale de tennis, en sa qualité de Championne d’Afrique 2015 des juniors, pour participer à un circuit de quatre tournois au standing relevé,  Ines a un programme de fin de saison relativement chargé. Voir aussi sur Google Plus

 

Après les Championnats d’Algérie : Le MTC Boufarik, un club à suivre Voir aussi en PDF

C’est la seconde année consécutive que le Mitidja Tennis Club de Boufarik (MTCB) a le privilège, en étroite collaboration avec la  Fédération algérienne de tennis (FAT), d’organiser les Championnats d’Algérie des seniors Messieurs et Dames (4-7 novembre 2015). Le choix de la FAT se comprend parfaitement quand on sait comment ce club est géré. Son président, en l’occurrence Hocine Bendar, peut être fier du travail accompli par son équipe « Tous les membres du MTCB se sont pleinement impliqués dans la préparation de cet événement qui honore toute la ville de Boufarik et sa région. Nous avons tout fait pour que la réussite soit au bout de nos efforts. Et, sans forfanterie aucune, je crois que nous avons répondu parfaitement aux attentes du président de la FAT, le Dr Mohamed Bouabdallah, et du bureau fédéral. »

Au sujet des champions d’Algérie 2015, M. Bendar estime que « ce sont les meilleurs qui ont gagné. Abdelhak Hameurlaine et Amira Benaissa sont à féliciter pour ce qu’ils apportent à la discipline. On a décerné le Trophée du Fair-play à Hameurlaine pour son comportement sur et en dehors du court. Les jeunes du MTCB et de tous les autres clubs doivent s’inspirer de l’exemple de ces deux champions s’ils veulent progresser.»

En ce qui concerne directement le club, le président du MTCB a des ambitions légitimes en matière de développement de l’infrastructure, entre autres : « Notre objectif est de donner une belle image de Boufarik pour aller dans le sens de la politique de nos autorités locales qui veulent démontrer qu’il n’y a pas que les oranges dans notre région. On peut faire beaucoup de choses chez nous et on s’y attelle avec le soutien de l’APC et de tous les responsables locaux. Après ces championnats d’Algérie, nous sommes convaincus maintenant que l’on peut organiser des tournois internationaux. Mais, il y a une contrainte en matière de nombre de courts. Nous en avons quatre alors qu’il en faut au moins cinq pour la compétition et un court pour les entraînements, si l’on veut passer à l’échelon international. C’est une condition à remplir pour être à même de répondre favorablement aux dispositions reprises dans le cahier des charges des tournois internationaux. Nos autorités locales, qui sont toujours à l’écoute de ce qui peut apporter un plus à la ville, m’incitent à croire en notre projet d’agrandissement du club, surtout en matière de surfaces de jeu supplémentaires. »

Comme nous désirions un avis extérieur au club, nous avons sollicité Nassim Belazri, le juge-arbitre des championnats d’Algérie : « Nous avons travaillé dans de bonnes conditions. Nous avons obtenu tout ce que nous voulions pour éviter tout accroc avant, pendant et après les matchs. C’est une réussite totale. Il n’y a eu aucune réclamation des joueurs et des joueuses. C’est un point très positif pour le MTCB. » Deux jeunes membres de la FAT, Hamza Khelassi, directeur du tournoi, et Belkacem Dridi, responsable de la communication, abondent dans le même sens : « Le MTCB sait accueillir. Nous nous sommes sentis à l’aise durant toute la compétition. Ce qui a facilité grandement notre travail. C’était comme si nous étions chez nous. » (10-11-2015)

 

Hocine Bendar (président du MTCB)

Le Dr Mohamed Bouabdallah (président de la FAT)

remettant son diplôme à Abdelhak Hameurlaine

 

 

►Rappel des Championnats d'Algérie 2015 Abdelhak Hameurlaïne, l’exemple à suivre

Le Mitidja Tennis Club de Boufarik (MTCB), dont le président est Hocine Bendar, a accueilli dans d’excellentes conditions, du 4 au 7 novembre, les championnats d’Algérie des seniors Messieurs (53ème édition) et Dames (39ème édition), version 2015. Les deux champions sacrés à l’issue des finales de simple, Abdelhak Hameurlaïne (GSP) et Amira Benaïssa (Haï El Salem), étaient véritablement les meilleurs du lot des engagés. Abdelhak a quitté le club avec un 18ème titre national en poche, le second consécutif pour Amira. Le énième succès de Hameurlaine, âgé de 43 ans, est la preuve incontestable que le sérieux et le professionnalisme paient toujours. Ce joueur est d’une rigueur dans son comportement et ses entraînements que nul ne peut nier. C’est l’exemple à suivre pour tous les jeunes qui veulent faire carrière dans ce sport si difficile dans beaucoup de domaines. Bref, le joueur du Groupement Sportif des Pétroliers (GSP) inspire le respect. Le Trophée du fair- play lui a d’ailleurs été décerné, à juste titre. Qui s’en étonnerait ? En fait de trophée, celui de « Meilleur arbitre de chaise » est revenu à Nour Hassen Khodja. Un choix qui ne soulève pas, non plus, de contestation. 

Amira Benaïssa a de la suite dans les idées

Amira Benaïssa a perdu deux finales nationales, les deux face à Assia Halo, en  2005 et 2006. La joueuse de Haï El Salem Oran n’en a pas pour autant jeté sa raquette à la poubelle. Après quelques saisons consacrées à ses études universitaires, elle est revenue sur le court plus forte que jamais. Ses deux titres de 2014 et 2015, et sa récente entrée dans le « ranking » mondial de la WTA (où elle tient compagnie à Ines Ibbou) en sont la preuve. (09-11-2015) Voir aussi en PDF

Rappel des finales

MESSIEURS

Simple (Arbitre: Amine Sahi): Abdelhak Hameurlaïne (GSP) b. Hichem Yasri (RC Bou.) 6-4, 6-0

Double (Arbitre: Lilia Ouanoughi): Abdelhak Hameurlaine (GSP)- Mohamed Rédha Ouahab (GSP) b. Mohamed Hassan (TCP)- Ahmed Ouadane (GSP) 6-4 7-5

 

DAMES

Simple (Arbitre: Nour Hassan KHodja): Amira Benaïssa (Haï El Salem) b. Yassamine Boudjadi (NTS) 6-4, 6-7(5), 6-2

Double (Arbitre: Ramzi Oulhaci): Yassamine Boudjadi (NTS)- Hanine Boudjadi (NTS) b. Sofia Benhalima (GSP)- Amira Benaissa (Hai Salem) 6-1 6-3

 

Les Trophées

Fair-play: Abdelhak Hameurlaine (GSP) Meilleur arbitre: Nour Hassan KHodja

 

Directeur de tournoi: Hamza Khelassi Juge-arbitre: Nassim Belazri, assisté de Abderrahmane Cherifa

 

 A cœur ouvert avec …Hakim Fateh (juge-arbitre international) :  «Le Silver Badge, une fierté pour moi et pour l’Algérie»

Lire la suite en PDF

 

Après l’édition 2015 de la Coupe Davis (Afrique): Aymen Ikhlef, 43ème Daviscupman algérien

Après l’édition 2015  du Groupe III Afrique de la Coupe Davis, qui s’est déroulé au  Caire (Egypte), du 26 au 29 octobre, l’Algérie compte 43 Daviscupmen. La liste des tennismen algériens qui ont participé à la Coupe Davis, de 1976 à 2015, est passée de 42 à 43. Le « petit dernier » est un junior, en l’occurrence Aymen Ikhlef, né le 9 septembre 1997. Ce joueur de Hamra Annaba a été retenu à trois reprises par le capitaine  de l’EN, Sebti Bounaïb, dans le cadre des éliminatoires du  Groupe III Afrique de la Coupe Davis, qui ont eu lieu au  Caire (Egypte), du 26 au 29 octobre. Face aux Tunisiens, Aymen a joué son premier double avec Mohamed Hassan (match perdu 6-2, 6-1). Pour son premier simple, il bat le Ghanéen Wisdom Na-Adjrago (6-3, 6-1). Le capitaine lui fait ensuite confiance pour affronter le Namibien Gideon Van Dik. Ikhlef  remporte alors son deuxième simple sur le score de 6-7(5), 6-3, 6-1. C’est encourageant pour des débuts en Coupe Davis. Les deux autres joueurs de l’équipe nationale, Mohamed Hassan et Youcef Ghezal, ont amélioré leur total de sélection. Le premier cité en est maintenant à 24 matchs joués (10 gagnés, 14 perdus). Le second comptabilise 8 sélections (2-6). C’est le champion d’Algérie, Abdelhak Hameurlaïne, qui est le plus capé de nos tennismen avec 81 rencontres disputées depuis sa première sélection en 1990, face à l’Egypte (43- 38). Sur le « podium », Abdelhak est accompagné de Noureddine

Mahmoudi 44 (32-12) et Lamine Ouahab 29 (25-4). (02-11-2015) Voir tous les résultats du Groupe III Afrique          Parcours de l'Algérie en Coupe Davis

 

Coupe Davis 2015 (Groupe III Afrique): L'Algérie termine à la 5ème place Article en PDF

Après l’échec subi face à la Namibie (2-1), la sélection algérienne a su réagir en battant le Mozambique (2-1) prenant ainsi la 5ème place du classement final du Groupe III Afrique de la Coupe Davis 2015 qui a pris fin au Caire (Egypte), jeudi 29 octobre. Les tennismen algériens ont, malgré la déception de la dernière rencontre de la phase de poule (défaite face à la Namibie, 2-1), su réagir en prenant, aux dépens du Mozambique, la 5ème place du classement final du Groupe III Afrique de la Coupe Davis 2015 qui a pris fin au Caire (Egypte), jeudi, sur les courts en terre battue du Smash Tennis Academy. Pourtant, cette rencontre avait mal débuté pour les nôtres. En effet, Youcef Ghezal, qui a contraint son adversaire, Franco Mata, à aller au troisième set, a fini par céder sur le score de 6-3, 6-7(4), 6-4. Fort heureusement pour notre équipe nationale, Mohamed Hassan a remis les deux formations à égalité en s’imposant à Hugo Moreira (6-4, 6-1). Le sort de la rencontre dépendait du double. Et, cette fois, les Algériens n’ont pas raté la marche. Le duo Youcef Ghezal- Mohamed Hassan s’est avéré supérieur à celui formé par Franco Mata- Hugo Moreira (6-3, 1-6, 6-2). Avec cette victoire, l’Algérie termine à la 5ème place mais on ne peut s’empêcher de penser qu’elle pouvait faire mieux. L’espoir de remonter au Groupe II Europe-Afrique est reporté à l’an prochain. Un Groupe II qui verra l’arrivée, en 2016, de l’Egypte et de la Tunisie, vainqueurs, respectivement, en play-off de promotion, de la Namibie (2-0) et du Bénin (2-0). Les Tunisiens ont obtenu le point de l’accession grâce à Malek Jaziri, 90ème joueur mondial. (31-10-2015) 

Voir tous les résultats du Groupe III Afrique                   Parcours de l'Algérie en Coupe Davis

 

►2015  Tournoi international Juniors ITF/CAT (Grade 5):  3 titres sur 4 pour les Italiens
Organisé par la Fédération algérienne de tennis (FAT), à la mémoire du regretté « Saîfi Batiche », ancien international, entraineur de l’EN et capitaine de Coupe Davis, le tournoi international ITF/CAT Juniors, qui a pris fin le 17 octobre 2015 au TC Sidi Fredj, a été dominé par les joueurs italiens. Enfin, presque. En effet, le double filles a échappé à leurs convoitises.

♦♦ Rappel des finales Garçons et Filles:

Simple: Luca Narcisi (ITA-2159) b. Emmanuel Coste (FRA-1181) 3-6, 7-5, 6-4                [7] Martina Zerulo (ITA-923) b. [3] Sada Nahimana (BDI-621) 7-6(2), 6-3

 

Double

Giovanni Narcisi (ITA)- Luca Narcisi (ITA) b. Baptiste Anselmo (FRA)- Emmanuel Coste (FRA) 6-3, 6-3

[1] Oumaima Aziz (MAR) -[1] Sada Nahimana (BDI) b. [2] Mouna Bouzgarrou (TUN)- [2] Lilya Hadab (MAR) 6-3, 6-4
 

Pro Circuit international féminin ITF-2015 (Etape du TCP Ben Aknoun Alger 20- 26 septembre): Victoire en 2 sets pour la Française Harmony Tan

Directeur du tournoi: Hamza Khelassi (Algérie). Juge-arbitre: Massimo Morelli (Italie) (27-09-2015)

Rappel des finales

<> SIMPLE: [1] Harmony Tan (FRA-518) b. [2] Amandine Cazeaux (FRA-609) 7-5 7-5

<> DOUBLE: [2] Deborah Kerfs (BEL)- Marine Partaud (FRA) b. [1] Amandine Cazeaux (FRA)- Nora Niedmers (GER) 3-6 6-2 [10-2]

 

►►►Mary Pierce à Alger !

La rumeur courait depuis quelques jours. Elle est devenue réalité dimanche soir à l’aéroport d’Alger avec l’arrivée de la Franco-américaine Mary Pierce. Une très belle surprise quand on sait qu’il s’agit d’une star, dans tous les sens du terme, qui était au top mondial il y a quelques années. Désormais installée à l’Ile Maurice, où elle entraîne, entre autres, Emmanuelle De Beer (18 ans), Mary Pierce est chez nous pour suivre sa joueuse dont on dit beaucoup de bien. De Beer a accédé au classement mondial, en juillet dernier. A la grande satisfaction de Pierce qui déclarait alors au Mauricien.com : « Je suis tellement heureuse qu'Emmanuelle ait pu réaliser un de ses objectifs en décrochant un classement WTA. D'autant plus qu'elle l'a fait lors du Mary Pierce Indian Ocean Series, mon circuit de tournois professionnels féminin que je viens tout juste de lancer ! « 

De Beer est actuellement 1193ème. Nul doute que son match face à la Roumaine Diana Maria Mihail, sera suivi avec attention. Ne serait-ce que pour voir « à l’œuvre » un si célèbre coach ! Ce n’est pas tous les jours que l’on a sous les yeux une authentique championne, ancienne vainqueur de Roland-Garros (2000), Open d’Australie (1995), et de tant et tant de tournois de haut niveau. (22-09-2015)

 

Pro Circuit international féminin ITF-2015 (Etape du TC Mansourah Tlemcen): La Belge Deborah Kerfs remporte le simple et le double

Directeur de tournoi: Mohamed Bessaâd. Juge-arbitre:Massimo Morelli (Italie). (20-09-2015)

Rappel des finales

<> SIMPLE: [5] Deborah Kerfs (BEL-828) b. [4] Nora Niedmers (GER-742) 6-3 6-3 

<> DOUBLE: [2] Deborah Kerfs (BEL)- Marine Partaud (FRA) b. [1] Amandine Cazeaux (FRA)- Nora Niedmers (GER) 6-3 4-6 (10-6)

 

►Septembre Coupe Davis 2014 (Zone Afrique, Groupe III): Des résultats encourageants malgré la défaite  Parcours de l'Algérie en Coupe Davis

Engagée dans la phase éliminatoire de la Coupe Davis 2014 (Zone Afrique-Groupe III), qui a pris fin le 13 septembre 2014, au Caire (Egypte), la sélection algérienne de tennis a manqué de peu l’accession au Groupe II.

Dans l’édition 2014 de la Coupe Davis, la Fédération algérienne de tennis (FAT), qui poursuit sa politique de rajeunissement de l’EN, a tenté un gros coup dans la phase éliminatoire du Groupe III de la Zone Afrique qui s’est déroulé au Caire (Egypte), du 08 au 13 septembre. En effet, avec encore une équipe de jeunes, l’EN a fait mieux que l’an dernier où elle avait terminé à la 5ème place. Cette-fois, avec les mêmes joueurs, qui commencent, apparemment, à prendre confiance en leurs moyens, l’Algérie a nettement pris la première place de la phase dite « round-robin », où chaque équipe rencontre toutes les autres de sa poule. Les Algériens ont ainsi, et successivement, pris le meilleur sur leurs adversaires, à savoir, dans l’ordre des rencontres, le Botswana,  le Mozambique, le Bénin et enfin la Namibie. Les quatre victoires ont été obtenues par le même score sec de 3-0 (2 simples et 1 double). Les simples ont été joués par Mohamed Hassan et Mohamed Nazim Makhlouf. En double, le capitaine non joueur, Sebti Bounaib, ancien champion d’Algérie, a retenu Mohamed Amine Kerroum et Hichem Yasri. En terminant en tête de la poule B, l’Algérie devait ensuite, dans le cadre des matchs croisés pour le classement final de 1 à 4, affronter le second de la poule A, en l’occurrence Madagascar, dauphin du Zimbabawe (1er), lequel était opposé au second de la poule B, la Namibie. Les Malgaches, qui n’avaient joué auparavant que trois matchs, leur poule (A) ne comptant que quatre pays (contre cinq en poule B), ont disposé de Mohamed Nazim Makhlouf (battu 6-0, 6-2 par Tony Rajaobelina) et Mohamed Hassan (Défait 6-2, 6-1 par Antso Rakotondramanga). A 2-0, la cause étant entendue, le double a été annulé. Madagascar et le Zimbabawe, vainqueur 2-0 de la Namibie, accèdent au Groupe II de la Zone Europe-Afrique de l’édition 2015 de la Coupe Davis. Les Algériens resteront un an de plus dans le Groupe III. Un laps de temps à exploiter pour tenter de faire mieux l’an prochain.

 

2013 Classement mondial- La première marche de Inès Ibbou: 938ème WTA

938ème au classement mondial de la WTA (Women’s Tennis Association), valable pour la semaine allant du 23 au 29 septembre 2013, c’est une juste récompense pour tous les efforts fournis ces dernières années par la minime algérienne Inès Ibbou, née le 5 janvier 1999, licenciée à l’Azur Tennis Club (Zéralda), et son entourage. Inès a marqué douze points en gagnant le simple du premier des deux tournois du circuit international féminin (ITF), organisé par la Fédération algérienne de tennis, qui s’est déroulé au TC Mansourah, du 09 au 14 septembre 2013, soit deux de plus que le minimum requis pour accéder à ce fameux classement mondial, et ce, si l'on se base sur le règlement de la WTA que tout le monde peut consulter sur internet en cliquant sur la page du barème des points pris en compte dans les tournois majeurs du Grand Chelem et jusqu’à la base de la pyramide, celle où l’on trouve, justement, le circuit international féminin appelé « ITF Circuit Events ». La dotation de ce circuit, qui reprend neuf paliers, va de dix mille à cent mille dollars. Celle des tournois de Tlemcen, remporté par Inès Ibbou, qui est encore une minime, il ne faut pas l’oublier, et Ben Aknoun, enlevé par la Franco-Algérienne Sherazad Benamar, était de dix mille dollars. Contrairement à ce que certains pourraient penser, cette somme n’est pas versée intégralement à la gagnante du tournoi, mais répartie entre tous les tours du tableau final de simple et de double. Comme une sorte de calcul au prorata des matchs joués. Cette précision était, à notre sens, nécessaire pour une meilleure appréciation des sommes versées aux participantes des deux tournois cités plus haut (en dinars pour les résidentes algériennes et en dollars pour les étrangères). Des sommes qui sont, il va de soi, aux antipodes de ce que perçoivent les vainqueurs des tournois du Grand Chelem : plus d’un million de dollars ! Recevoir un tel chèque, c’est tout le mal que nous souhaiterons, n’en déplaise aux éternels insatisfaits, à Inès Ibbou et à toutes les autres jeunes joueuses algériennes qui rêvent d’une carrière internationale. Inès vient de mettre le pied sur la première marche du classement mondial. Il appartient maintenant à tous ceux qui en ont le pouvoir, de l’aider, sans brûler les étapes, à franchir les suivantes, dans la sérénité, pour monter le plus haut possible dans la hiérarchie de la WTA. Le challenge est immense mais pas insurmontable aux âmes bien nées.

 

 

2017: Les arbitres internationaux algériens

Silver Badge: Hakim Fateh                 / Bronze Badge: Kamyl Aoudia, Nassim Belazri,Tarek Safer                   / White Badge: Abderrahmane Cherifa et Amine Mohatet.

 

Green Badge (Pour ce nouveau palier de l’arbitrage international, la langue anglaise n’est pas obligatoire):

Messieurs: Mehdi Ababsa, Salim Larbi Benhadjar, Walid Bouaouiche, Mounir Djaballah, Adel Guidoum, Sofiane Masmoudi, Chemsedine Oulhaci, Ramzi Oulhaci, Mohamed Makhlouf, Amine Sahi.

Dames: Nabila Benyerbah, Nour Hassen Khodja, Lilia Ouanoughi.